Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi la marque Hugo Boss est-elle accusée de nazisme ?: La marque de mode Hugo Boss est bien connue, dans le monde entier, par les amateurs de vêtements élégants. Mais, durant la Seconde Guerre mondiale, le patron du groupe s'est compromis avec le régime nazi.

Pourquoi la marque Hugo Boss est-elle accusée de nazisme ?: La marque de mode Hugo Boss est bien connue, dans le monde entier, par les amateurs de vêtements élégants. Mais, durant la Seconde Guerre mondiale, le patron du groupe s'est compromis avec le régime nazi.

DeChoses à Savoir


Pourquoi la marque Hugo Boss est-elle accusée de nazisme ?: La marque de mode Hugo Boss est bien connue, dans le monde entier, par les amateurs de vêtements élégants. Mais, durant la Seconde Guerre mondiale, le patron du groupe s'est compromis avec le régime nazi.

DeChoses à Savoir

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
2 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

La marque de mode Hugo Boss est bien connue, dans le monde entier, par les amateurs de vêtements élégants. Mais, durant la Seconde Guerre mondiale, le patron du groupe s'est compromis avec le régime nazi.

Le tailleur d'Hitler

En 1924, le couturier Hugo Ferdinand Boss commence ses activités en ouvrant un petit atelier de confection de vêtements à Metzingen, dans le Wurtemberg. La forte inflation sévissant sous la République de Weimar et la crise de 1929 compliquent ses affaires.

Hugo Boss réussira à les remettre à flots en passant de fructueux contrats avec les nazis. Il commence par fabriquer les "chemises brunes" des membres du parti.

À partir de 1938, sa firme fournit une partie de leurs uniformes aux soldats de la Wehrmacht et de la Wäffen SS. Le groupe emploie des travailleurs forcés, venant surtout de Pologne, et des prisonniers de guerre, qui travaillent dans des conditions très pénibles.

Après la guerre, Hugo Boss se justifie en expliquant que ces commandes lui ont permis de sauver son entreprise. En réalité, l'industriel, qui avait adhéré au parti nazi dès 1931, agissait aussi par conviction.

Un passé compromettant

Après la guerre, Hugo Boss a été considéré comme un partisan actif du régime hitlérien. Pour cette raison, il a été condamné à verser une forte amende, d'un montant de 80.000 marks.

Par ailleurs, il perd ses droits civiques et n'a plus le droit de diriger une entreprise. À sa mort, en 1948, c'est son gendre qui lui succède à la tête de la firme familiale.

Le passé compromettant du fondateur d'Hugo Boss fut tenu sous le boisseau durant des décennies. Il faudra attendre la fin des années 1990 pour qu'il soit révélé par un journal américain à grand tirage.

Face à ces accusations, le groupe, qui a tout de même pris son temps, a décidé de jouer la transparence. En effet, en 2011, Hugo Boss présente ses excuses pour les souffrances endurées par les travailleurs forcés employés dans ses usines durant la guerre.

Et il finance même une biographie consacrée à Hugo Boss, qui ne cache rien du passé nazi du créateur de la célèbre marque de vêtements.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
2 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !