Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi Leclerc a-t-il fermé son tout premier supermarché 100% bio ?: Michel-Édouard Leclerc, le patron du groupe du même nom, a toujours eu de grandes ambitions pour son entreprise. Même si ses magasins sont très fréquentés par les consommateurs, Leclerc n'a pas réussi à imposer ses supermarchés spécialisés dans les produits bio.  Des magasins qui ne trouvent pas leur clientèle  En janvier 2018, Leclerc ouvrait son premier magasin entièrement bio à Fontaine-lès-Dijon, en Côte-d'Or. Près de 250 commerces de ce type, appelés les "marchés bio Leclerc", devaient voir le jour entre fin 2019 et 2021.  Or seulement 17 magasins consacrés aux produits bio ont finalement ouvert. Et Leclerc a même dû se résoudre, le 11 avril dernier, à fermer le magasin de Fontaine-lès-Dijon, le premier de la série.  Le concept n'a donc pas réussi à s'imposer aux consommateurs qui, dans l'ensemble, ont plutôt boudé ces magasins bio. L'une des raisons de cette désaffection serait à rechercher dans l'incomplète t

Pourquoi Leclerc a-t-il fermé son tout premier supermarché 100% bio ?: Michel-Édouard Leclerc, le patron du groupe du même nom, a toujours eu de grandes ambitions pour son entreprise. Même si ses magasins sont très fréquentés par les consommateurs, Leclerc n'a pas réussi à imposer ses supermarchés spécialisés dans les produits bio. Des magasins qui ne trouvent pas leur clientèle En janvier 2018, Leclerc ouvrait son premier magasin entièrement bio à Fontaine-lès-Dijon, en Côte-d'Or. Près de 250 commerces de ce type, appelés les "marchés bio Leclerc", devaient voir le jour entre fin 2019 et 2021. Or seulement 17 magasins consacrés aux produits bio ont finalement ouvert. Et Leclerc a même dû se résoudre, le 11 avril dernier, à fermer le magasin de Fontaine-lès-Dijon, le premier de la série. Le concept n'a donc pas réussi à s'imposer aux consommateurs qui, dans l'ensemble, ont plutôt boudé ces magasins bio. L'une des raisons de cette désaffection serait à rechercher dans l'incomplète t

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Pourquoi Leclerc a-t-il fermé son tout premier supermarché 100% bio ?: Michel-Édouard Leclerc, le patron du groupe du même nom, a toujours eu de grandes ambitions pour son entreprise. Même si ses magasins sont très fréquentés par les consommateurs, Leclerc n'a pas réussi à imposer ses supermarchés spécialisés dans les produits bio. Des magasins qui ne trouvent pas leur clientèle En janvier 2018, Leclerc ouvrait son premier magasin entièrement bio à Fontaine-lès-Dijon, en Côte-d'Or. Près de 250 commerces de ce type, appelés les "marchés bio Leclerc", devaient voir le jour entre fin 2019 et 2021. Or seulement 17 magasins consacrés aux produits bio ont finalement ouvert. Et Leclerc a même dû se résoudre, le 11 avril dernier, à fermer le magasin de Fontaine-lès-Dijon, le premier de la série. Le concept n'a donc pas réussi à s'imposer aux consommateurs qui, dans l'ensemble, ont plutôt boudé ces magasins bio. L'une des raisons de cette désaffection serait à rechercher dans l'incomplète t

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
2 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Michel-Édouard Leclerc, le patron du groupe du même nom, a toujours eu de grandes ambitions pour son entreprise. Même si ses magasins sont très fréquentés par les consommateurs, Leclerc n'a pas réussi à imposer ses supermarchés spécialisés dans les produits bio.

Des magasins qui ne trouvent pas leur clientèle

En janvier 2018, Leclerc ouvrait son premier magasin entièrement bio à Fontaine-lès-Dijon, en Côte-d'Or. Près de 250 commerces de ce type, appelés les "marchés bio Leclerc", devaient voir le jour entre fin 2019 et 2021.

Or seulement 17 magasins consacrés aux produits bio ont finalement ouvert. Et Leclerc a même dû se résoudre, le 11 avril dernier, à fermer le magasin de Fontaine-lès-Dijon, le premier de la série.

Le concept n'a donc pas réussi à s'imposer aux consommateurs qui, dans l'ensemble, ont plutôt boudé ces magasins bio. L'une des raisons de cette désaffection serait à rechercher dans l'incomplète traçabilité de certains des produits disponibles dans les rayons.

Concernant leur origine, en effet, on ne trouve d'autre précision que "UE", pour Union européenne, ou "hors UE". Leclerc n'est donc pas parvenu, comme il le souhaitait, à devenir un leader dans le domaine du bio.

Une enseigne toujours appréciée des consommateurs

Malgré cet échec relatif dans ce secteur pourtant porteur du bio, le groupe Leclerc affiche des résultats satisfaisants. Il peut en effet se prévaloir d'une croissance de 3 % en 2021, une année qui, compte tenu du contexte sanitaire, a vu se développer le secteur de la vente en drive.

Cette réussite, Leclerc la doit à la fidélité des consommateurs. En effet, une enquête, réalisée en avril 2020 auprès de plus de 12.000 personnes, indique bien la préférence des Français pour cette enseigne de la grande distribution.

De fait, 53 % des personnes interrogées prétendent faire leurs achats alimentaires chez Leclerc. Viennent ensuite Carrefour puis Lidl.

Reste à savoir si la fermeture de certains magasins bio du groupe Leclerc ne dénote pas une certaine déception de la part des consommateurs. Quoi qu'il en soit, il faudra attendre un peu pour connaître les éventuelles conséquences de ce mécompte sur le chiffre d'affaires du groupe.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
2 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !