Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Remplacer les éoliennes par des cerfs-volants ?: Pour tenter de réconcilier l'opinion général avec les éoliennes, la startup allemande Kitekraft a mis au point d'immenses cerf-volant capables de produire de l'électricité.

Remplacer les éoliennes par des cerfs-volants ?: Pour tenter de réconcilier l'opinion général avec les éoliennes, la startup allemande Kitekraft a mis au point d'immenses cerf-volant capables de produire de l'électricité.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Remplacer les éoliennes par des cerfs-volants ?: Pour tenter de réconcilier l'opinion général avec les éoliennes, la startup allemande Kitekraft a mis au point d'immenses cerf-volant capables de produire de l'électricité.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
2 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Si l'énergie éolienne a beaucoup de potentiel, sa principale technologie du même nom n'en est pas moins critiquée sur de nombreux points. Rendement trop faible, intermittence, perturbation des oiseaux, gâchis du paysage... Les arguments sont légions. C'est donc pour tenter de réconcilier l'opinion général avec cette énergie que la startup allemande Kitekraft a mis au point d'immenses cerfs-volants capables de produire de l'électricité sans les inconvénients que je viens de vous énoncer.

Direction Munich en Allemagne où Kitekraft propose ses cerfs-volants reliés au sol via un câble de plusieurs centaines de mètres. Concrètement, l'appareil reste au sol lorsqu'il pleut, mais plane à travers les nuages dès lors que la météo est au beau fixe. Huit petits moteurs l'aident à décoller et à atterrir. Ses rotors eux, se transforment en éoliennes miniatures une fois que l'engin commence son travail, c'est à dire à effectuer des figures en forme de huit, poussé par la force du vent. Le courant généré transite ensuite par le câble, puis se retrouve directement injecté dans le réseau. En flottant à plusieurs centaines de mètres du sol, ces éoliennes volantes réussissent à capter des vents bien plus puissant, tout en restant très peu visible à l’œil nu et donc suffisamment discret pour ne pas créer de gêne visuelle ni sonore.

Par ailleurs, ces éoliennes aéroportées façon cerf-volant seraient bien plus économes en matériaux que leurs pendant terrestre. D'après une étude de l'association Airborne Wind Europe publiée en 2021, un parc de cerfs-volants de 50 mégawatts requerrait 913 tonnes de matériaux pour une durée de vie de 20 ans, contre 2 868 tonnes pour un parc éolien standard composé d'acier, de béton et de plastique. La start-up allemande évoque même un gain de plus de 90% et rappelle que cette sobriété permet de réduire considérablement l'empreinte carbone de l'installation. Si Kitekraft n'est qu'en phase de test avec ses prototypes pour l'instant, l'idée serait de commercialiser ses premiers exemplaires d'ici à 2024 avec une base en aluminium de dix mètres d’envergure, capables de produire jusqu’à 100 kW. Par la suite, un modèle deux fois plus grand devrait voir le jour, permettant de produire jusqu'à cinq fois plus d'énergie.

Selon les chiffres de l’Association mondiale de l’énergie éolienne, la puissance cumulée de toutes les éoliennes en service sur la Terre était de 840 GW en 2021... De quoi assurer plus de 7% de la consommation mondiale d’électricité. Si la quasi-totalité de ces installations s'appuient sur des éoliennes terrestres et offshore, cette troisième voie offerte par les éoliennes cerf-volant pourrait tout à fait se montrer complémentaires, voir supplanter à l'avenir les éoliennes classiques.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
2 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.