Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Vers une extinction de masse dans les océans ?

Vers une extinction de masse dans les océans ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Vers une extinction de masse dans les océans ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
4 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

L'une des conséquences majeures du changement climatique reste la hausse des températures, et par conséquent celle des océans. D'après une étude parue dans la prestigieuse revue Science, si l'on ne réduit pas rapidement les émissions de CO2 pour limiter à 2°C maximum la hausse des températures, les océans pourraient tout simplement être décimés d'ici 2300, avec la disparition de milliers d'espèces animales et végétales.
Dans le détail, les chercheurs à l'origine de cette étude ont utilisé des modèles analysant le lien entre le réchauffement climatique, la baisse des quantités d'oxygène dans l'eau qui en découle, et les quantités d'oxygène nécessaires pour la survie des espèces. Les résultats obtenus sont sans équivoques : si les émissions de gaz à effet de serre continuent de s'accélérer, alors les océans pourraient connaître d'ici l'année 2300 une extinction de masse comparable à celle survenue il y a 250 millions d'années. À cette époque, la biodiversité marine avait été réduite à son strict minimum sous l'effet combiné d'une hausse des températures et d'un déclin de l'oxygène dans les océans. C'est exactement cette trajectoire que nous suivons en ce moment. Et selon ce scénario, ce sont les océans tropicaux qui perdraient le plus d'espèces, entraînant également des migrations d'espèces vers d'autres zones plus fraîches pour survivre.
À noter que ces disparitions de masses toucheraient en particulier les espèces polaires qui n'auraient dès lors plus aucun endroit où se réfugier. Petite note d'espoir toutefois, si l'on parvenait à limiter le réchauffement à 2°C, cette disparition des espèces serait réduire de 70% d'après l'étude. Un moindre mal qui éviterait une extinction de masse, mais n'empêcherait pas la disparition d'un certain nombre d'entre elle tout de même. Je cite les scientifiques, « parce que les extinctions marines n'ont pas progressé autant que celles sur terre, notre société a le temps de renverser la vapeur en faveur de la vie dans les océans […] Où exactement se situe notre avenir entre le meilleur et le pire scénario sera déterminé par les choix de société faits » fin de citation.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
4 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.