Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi le chant du coq ne le rend-il pas sourd ?: Le chant matinal du coq est inséparable de l'univers champêtre de la campagne, par opposition au monde bétonné de la ville. Mais les vocalises de ce gallinacé sont très bruyantes. Au point qu'on peut se demander comment elles ne le rendent pas sourd.

Pourquoi le chant du coq ne le rend-il pas sourd ?: Le chant matinal du coq est inséparable de l'univers champêtre de la campagne, par opposition au monde bétonné de la ville. Mais les vocalises de ce gallinacé sont très bruyantes. Au point qu'on peut se demander comment elles ne le rendent pas sourd.

DeChoses à Savoir


Pourquoi le chant du coq ne le rend-il pas sourd ?: Le chant matinal du coq est inséparable de l'univers champêtre de la campagne, par opposition au monde bétonné de la ville. Mais les vocalises de ce gallinacé sont très bruyantes. Au point qu'on peut se demander comment elles ne le rendent pas sourd.

DeChoses à Savoir

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
11 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Le chant matinal du coq est inséparable de l'univers champêtre de la campagne, par opposition au monde bétonné de la ville. Mais les vocalises de ce gallinacé sont très bruyantes. Au point qu'on peut se demander comment elles ne le rendent pas sourd.

Un chant très puissant

Le coq ne chante pas pour le plaisir d'exercer ses cordes vocales. Ses "cocoricos" sont un moyen pour lui de délimiter son territoire et de montrer qui est le maître de la basse-cour. Quant aux poules, elles sont loin d'y être indifférentes.

Le coq émet des sons très puissants. Les voisins qu'il réveille en sursaut le savent bien. Si cet oiseau a une telle puissance vocale, c'est grâce à un organe spécifique, le syrinx, situé entre la trachée et les bronches.

L'intensité sonore de ce chant a été calculée. À un mètre de distance, le bruit produit atteint les 100 décibels, soit autant qu'une tronçonneuse ! Et, à l'intérieur de l'oreille du volatile, on a mesuré plus de 142 décibels.

Le coq se "bouche" les oreilles

Un homme exposé régulièrement à des bruits aussi forts pourrait en perdre l'audition. Au-delà des 120 décibels, un tel risque existe en effet.

Alors comment se fait-il que le coq qui est, si l'on peut dire, aux premières loges, ne devienne pas sourd lui-même ? En effet, même après avoir empli la campagne de leur chant, jour après jour, ces volatiles ne perdent rien de leur acuité auditive.

Ce phénomène a intrigué les chercheurs. Après avoir étudié le mécanisme du chant du coq, ils ont fini par trouver la solution.

Quand cet oiseau se met à chanter, il ouvre son bec, bien sûr, et renverse la tête en arrière. Ces mouvements provoquent alors l'obstruction partielle du conduit auditif par des tissus mous.

C'est un peu comme si le coq mettait des bouchons d'oreille avant de pousser son cri matinal. On comprend dès lors qu'il n'en soit pas autrement incommodé. Mais que dire des poules et des poussins ?

Heureusement pour eux, le coq ne chante pas dans leurs oreilles et s'éloigne un peu pour coqueriquer.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
11 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !