Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Aider à soigner les maladies mentales grâce à l’anatomie du cerveau ?: A l’heure actuelle, la manière de poser un diagnostic pour la plupart des troubles de santé mentale se base essentiellement sur les antécédents, les symptômes et les observations cliniques d'un patient, plutôt que sur des éléments biologiques. En théorie, cela peut entrainer le fait que des patients ayant des désordres biologiques similaires, peuvent donner lieu à des diagnostics différents. Car ce qui en clinique peut être dissocié comme étant des troubles distincts pourraient, du point de vue biologique, reposer sur des mécanismes similaires. Cette difficulté peut dont entrainer une proposition d’une prise en charge des patients qui ne serait pas forcément la plus adaptée aux troubles dont ils souffrent.

Aider à soigner les maladies mentales grâce à l’anatomie du cerveau ?: A l’heure actuelle, la manière de poser un diagnostic pour la plupart des troubles de santé mentale se base essentiellement sur les antécédents, les symptômes et les observations cliniques d'un patient, plutôt que sur des éléments biologiques. En théorie, cela peut entrainer le fait que des patients ayant des désordres biologiques similaires, peuvent donner lieu à des diagnostics différents. Car ce qui en clinique peut être dissocié comme étant des troubles distincts pourraient, du point de vue biologique, reposer sur des mécanismes similaires. Cette difficulté peut dont entrainer une proposition d’une prise en charge des patients qui ne serait pas forcément la plus adaptée aux troubles dont ils souffrent.

DeChoses à Savoir CERVEAU


Aider à soigner les maladies mentales grâce à l’anatomie du cerveau ?: A l’heure actuelle, la manière de poser un diagnostic pour la plupart des troubles de santé mentale se base essentiellement sur les antécédents, les symptômes et les observations cliniques d'un patient, plutôt que sur des éléments biologiques. En théorie, cela peut entrainer le fait que des patients ayant des désordres biologiques similaires, peuvent donner lieu à des diagnostics différents. Car ce qui en clinique peut être dissocié comme étant des troubles distincts pourraient, du point de vue biologique, reposer sur des mécanismes similaires. Cette difficulté peut dont entrainer une proposition d’une prise en charge des patients qui ne serait pas forcément la plus adaptée aux troubles dont ils souffrent.

DeChoses à Savoir CERVEAU

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
11 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

A l’heure actuelle, la manière de poser un diagnostic pour la plupart des troubles de santé mentale se base essentiellement sur les antécédents, les symptômes et les observations cliniques d'un patient, plutôt que sur des éléments biologiques. En théorie, cela peut entrainer le fait que des patients ayant des désordres biologiques similaires, peuvent donner lieu à des diagnostics différents. Car ce qui en clinique peut être dissocié comme étant des troubles distincts pourraient, du point de vue biologique, reposer sur des mécanismes similaires. Cette difficulté peut dont entrainer une proposition d’une prise en charge des patients qui ne serait pas forcément la plus adaptée aux troubles dont ils souffrent.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
11 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Pour tout comprendre, jour après jour, sur le fonctionnement du cerveau. Textes de Christophe Rodo, neuroscientifique.