Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

GOUVERNEMENT BORNE : 3 JOURS, 2 POLÉMIQUES... – 23/05/2022: Gouvernement Borne : 3 jours, 2 polémiques...
 
LES INVITÉ.ES :
 
- Yves THRÉARD - Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro »
 - Jérôme FOURQUET - Directeur département Opinion - Institut de sondages ...

GOUVERNEMENT BORNE : 3 JOURS, 2 POLÉMIQUES... – 23/05/2022: Gouvernement Borne : 3 jours, 2 polémiques... LES INVITÉ.ES : - Yves THRÉARD - Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro » - Jérôme FOURQUET - Directeur département Opinion - Institut de sondages ...

DeC dans l'air


GOUVERNEMENT BORNE : 3 JOURS, 2 POLÉMIQUES... – 23/05/2022: Gouvernement Borne : 3 jours, 2 polémiques... LES INVITÉ.ES : - Yves THRÉARD - Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro » - Jérôme FOURQUET - Directeur département Opinion - Institut de sondages ...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
23 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Gouvernement Borne : 3 jours, 2 polémiques...
LES INVITÉ.ES :
- Yves THRÉARD - Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro »
- Jérôme FOURQUET - Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP, auteur de « La France sous nos yeux »
- Caroline MICHEL-AGUIRRE - Grand reporter au service politique – « L’Obs »
- Soazig QUÉMÉNER - Rédactrice en chef du service politique – « Marianne »
Les 27 ministres nommés vendredi avait rendez-vous ce lundi autour de la Première d’entre eux, Elisabeth Borne, à l’Elysée, pour recevoir leur feuille de route. Un premier Conseil des ministres placé par Emmanuel Macron sous le signe du « progrès » et « d’une action nouvelle sur le fond et la forme » à « l'aune de défis nouveaux ». Le chef de l’Etat qui a mis en avant « un gouvernement pour agir, rassembler notre pays, un gouvernement qui lui ressemble » a notamment insisté sur trois priorités :  la santé, l'éducation et l'écologie. Et sur une urgence, le pouvoir d'achat sur fond d’inflation qui grève le budget des Français. Le premier projet de loi « Pouvoir d'achat » devrait d’ailleurs être adopté en Conseil des ministres avant le premier tour des législatives. « C'est une question de semaines » a expliqué un peu après Olivia Grégoire, la nouvelle porte-parole du gouvernement.
Mais ce premier Conseil des ministres était surtout perturbé par l’Affaire Abad. Le site d’informations Médiapart a révélé samedi que le nouveau ministre des Solidarités, ex-patron des députés LR, est accusé par deux femmes de viols commis en 2010 et 2011. Des faits, contestés par Damien Abad, qui ont fait l’objet d’un signalement auprès des instances de LREM et de LR. Sans que cela remette en question la décision de la nommer dans la nouvelle équipe d’Elisabeth borne. Ses anciens partenaires chez LR s’en étonnent et les appels à la démission se multiplient depuis 24 heures.
Pressée de s’expliquer, la Première ministre a assuré dimanche qu’elle n’était « pas au courant » des accusations de viols visant Damien Abad et a promis de tirer « toutes les conséquences » en cas de « nouveaux éléments ». La porte-parole du gouvernement a également rappelé ce lundi la ligne du chef de l’Etat : « tolérance zéro pour les délinquants sexuels, respect, écoute totale pour toutes les victimes présumées (…) Et l’établissement de la vérité, c’est à la justice de le faire » a-t-elle affirmé alors que le parquet de Paris a déjà classé sans suite deux plaintes en 2012 et en 2017 de l'une des plaignantes. Mais cette dernière estime sur franceinfo qu’il y a eu « des manquements » dans l'enquête, et les critiques fusent depuis ce week-end.
Autre nouveau ministre à être particulièrement scruté ce lundi : Pap Ndiaye. La nomination de l’historien à l’Education nationale, interprétée comme une rupture avec l’ère Blanquer, a suscité ces derniers jours de vives réactions essentiellement à l’extrême droite. Lors de sa première prise de parole après l’annonce de son gouvernement, la Première ministre Élisabeth Borne avait dû montée au créneau, vendredi au journal de 20 heures de TF1. « C’est parfaitement caricatural, ce qui ne m’étonne pas de la part des personnes que vous avez mentionnées », avait-t-elle déclaré en référence aux propos de Marine Le Pen et Éric Zemmour. « Pap Ndiaye est un républicain très engagé, quelqu’un qui croit aux valeurs de la République et c’est bien évidemment ce qu’il va porter en tant que ministre de l’Education nationale », avait-t-elle plaidé.
Quelle est la feuille de route du gouvernement Borne ? Au-delà de la question judiciaire, la nouvelle équipe tout juste nommée peut-elle se permettre de conserver Damien Abad en son sein, et donc de gérer cette affaire en pleine bataille des législatives ? Enfin quelles sont les positions de Pap Ndiaye ?

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua,
Sortie:
23 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv