Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Le Covid-19 peut-il engendrer un déclin cognitif précoce ?: Les médecins n'en finissent pas de découvrir les séquelles laissées par le virus du Covid-19. Ainsi, une récente étude britannique met en évidence le déclin cognitif qu'il pourrait provoquer chez certains patients.

Le Covid-19 peut-il engendrer un déclin cognitif précoce ?: Les médecins n'en finissent pas de découvrir les séquelles laissées par le virus du Covid-19. Ainsi, une récente étude britannique met en évidence le déclin cognitif qu'il pourrait provoquer chez certains patients.

DeChoses à Savoir SANTE


Le Covid-19 peut-il engendrer un déclin cognitif précoce ?: Les médecins n'en finissent pas de découvrir les séquelles laissées par le virus du Covid-19. Ainsi, une récente étude britannique met en évidence le déclin cognitif qu'il pourrait provoquer chez certains patients.

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
29 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Les médecins n'en finissent pas de découvrir les séquelles laissées par le virus du Covid-19. Ainsi, une récente étude britannique met en évidence le déclin cognitif qu'il pourrait provoquer chez certains patients.

Une étude de vaste ampleur

Le virus du Covid-19 a décidément une action multiforme. Un an après leur sortie de l'hôpital, environ un tiers des patients est rétabli au bout d'un an. Les autres souffrent encore d'atteintes diverses. En effet, le virus ne s'attaque pas seulement aux voies respiratoires. Il atteint aussi d'autres organes, comme le cerveau.

C'est du moins ce qui ressort d'une étude britannique, menée sur 46 patients ayant été hospitalisés en raison de la gravité de leur état. Parmi ces malades, 16 ont même été placés sous respirateur artificiel.

Six mois après leur sortie de l'hôpital, ces patients ont été soumis à des tests visant à mesurer leur raisonnement, leur capacité à se concentrer et leur mémoire. D'autres points ont été pris en compte, comme l'âge des patients, la durée de l'hospitalisation, leur éventuelle anxiété et leur état mental au moment des tests.

Les résultats ont été comparés avec ceux obtenus par 460 personnes n'ayant pas souffert du Covid.

Un évident déclin cognitif

Les résultats de cette étude sont sans appel. Les patients touchés par une forme grave du Covid auraient subi un déclin cognitif comparable à celui éprouvé par une personne entre 50 et 70 ans.

Ce qui correspondrait à une perte de dix points de QI ! D'une manière générale, ces patients atteints de formes graves du Covid ont mis plus de temps pour répondre aux questions.

Les médecins ont également relevé leur difficulté à s'exprimer avec des mots adéquats. Des problèmes de réflexion ont également été , ainsi qu'une certaine lenteur dans le traitement de l'information.

Il reste à savoir si de tels troubles se maintiennent dans le temps. En tous cas, une connaissance plus approfondie des mécanismes de ce déclin cognitif permettrait une meilleure prise en charge des patients.

C'est seulement à partir de là qu'il serait possible de mettre au point des traitements adaptés.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
29 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !