Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi ne reconnaît-t-on pas sa propre voix ?: Chacun a pu faire un jour cette curieuse expérience : en entendant sa propre voix sur un répondeur vocal, par exemple, on ne la reconnaît pas. Comment expliquer un tel phénomène ?

Pourquoi ne reconnaît-t-on pas sa propre voix ?: Chacun a pu faire un jour cette curieuse expérience : en entendant sa propre voix sur un répondeur vocal, par exemple, on ne la reconnaît pas. Comment expliquer un tel phénomène ?

DeChoses à Savoir SCIENCES


Pourquoi ne reconnaît-t-on pas sa propre voix ?: Chacun a pu faire un jour cette curieuse expérience : en entendant sa propre voix sur un répondeur vocal, par exemple, on ne la reconnaît pas. Comment expliquer un tel phénomène ?

DeChoses à Savoir SCIENCES

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
31 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Chacun a pu faire un jour cette curieuse expérience : en entendant sa propre voix sur un répondeur vocal, par exemple, on ne la reconnaît pas. Comment expliquer un tel phénomène ?

Un premier itinéraire du son

Vous visionnez la vidéo qu'un de vos amis vient de filmer. Vous y reconnaissez bien votre visage et vos gestes, mais pas votre voix. Elle vous paraît différente, plus aiguë. Et pourtant, pas de doute, c'est bien vous qui parlez.

Cette voix, c'est bien la vôtre. C'est celle qu'entendent les gens qui vous entourent. Si vous ne la percevez pas de la même façon, c'est qu'elle emprunte deux voies différentes pour parvenir au cerveau.

Produits par les cordes vocales, les sons qui composent votre voix s'infiltrent d'abord dans l'oreille externe, jusqu'au tympan. Ils passent alors dans l'oreille moyenne, puis dans l'oreille interne, où ils sont transformés en signaux nerveux, transmis au cerveau par le nerf auditif.

Le son est aussi transmis par les os

Si le son suivait ce seul itinéraire, nous entendrions notre voix telle qu'elle est. Or, quand nous parlons, le son emprunte un autre chemin.

En effet, il se diffuse, jusqu'à l'oreille moyenne, par le truchement des os de la mâchoire et du crâne. Et ces os vibrent sous l'effet du passage de l'onde sonore. C'est pour cette raison que cette voix solidienne, comme on l'appelle, paraît plus grave.

En effet, la vibration particulière du son dont elle s'accompagne favorise les basses fréquences. En réalité, la perception que nous avons de notre voix provient de la conjonction de ces deux modes de transmission du son.

Mais quand nous l'entendons sur un enregistrement, la transmission par la voie osseuse est éliminée. Aussi avons-nous le sentiment que notre voix est alors plus aiguë que celle à laquelle nous sommes habitués.

Á l'inverse, il est possible de n'entendre que la voix transmise par les os. Pour cela, il suffit de se boucher les oreilles. On bloque alors les sons passant par la voie externe, donc par le tympan. Cette voix "osseuse" paraît plus grave encore que celle que nous entendons d'ordinaire.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
31 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture scientifique grâce à un podcast quotidien !