Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Une batterie capable de durer 100 ans signée Tesla ?: Tesla possède son propre centre de recherche ouvert en juin 2016 au Canada : le Tesla Advanced Battery Research.

Une batterie capable de durer 100 ans signée Tesla ?: Tesla possède son propre centre de recherche ouvert en juin 2016 au Canada : le Tesla Advanced Battery Research.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Une batterie capable de durer 100 ans signée Tesla ?: Tesla possède son propre centre de recherche ouvert en juin 2016 au Canada : le Tesla Advanced Battery Research.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
6 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Vous vous en êtes sans doute rendu compte, mais on aime bien vous présenter des innovations parfois décalées en terme de batterie dans ce podcast. Ceci dit, dans ce domaine, l'un des champions incontesté reste Tesla. En effet l'entreprise d'Elon Musk a littéralement révolutionné le milieu des voitures électriques en proposant une autonomie bien supérieure à ses concurrents. Sur ce point, il faut savoir que Tesla possède son propre centre de recherche ouvert en juin 2016 au Canada : le Tesla Advanced Battery Research (TABR). En partenariat avec l'université de Dalhousie en Nouvelle-Écosse, ce centre compte notamment parmi ses professeurs et chercheurs un certain Jeff Dahn, pionnier mondialement reconnu sur la question des batteries lithium-ion. Avec ses équipes, ce dernier aurait mis au point un batterie capable de tenir un siècle !
C'est dans un article publié dans la revue Journal of the Electromechanical Society qui Jeff Dahn et son collègue Michael Metzger ont fait cette annonce. Leurs travaux, cofinancés par Tesla, n'ont pas eu recours aux habituels matériaux présent dans les batteries. Si le lithium était toujours l'un des composants de base, les chercheurs ont également utilisé du nickel, du manganèse, du cobalt et dy graphite, le tout je cite « à un faible voltage d'environ 3,8 volts ». Ces nouvelles cellules baptisées NMC532 ont rendu des résultats très prometteurs d'après Jeff Dahn et son équipe. Tout d’abord, à des températures de 40, 55 et même 70°C, la densité énergétique de leur batterie était supérieure à celle des cellules d’une batterie classique, tout comme les cycles de vie. Enfin, les pertes au fils des charges étaient elles aussi réduites.
Avec de tels résultats, qui sont un peu abstraits et compliqués à comprendre je vous l'accorde mais très bien détaillés dans l'article si cela vous intéresse -le lien est dans la description du podcast- et bien les chercheurs du TABR estiment que leur modèle de batterie pourrait dépasser les cent ans de vie. Rien que ça. La clé d'une telle longévité d'après eux semble se trouver dans l’utilisation d’un électrolyte à base de sel de Lithium. Prochaine étape pour les équipes de Jeff Dahn, travailler sur un adaptation à la recharge rapide. Reste à savoir ce qu'Elon Musk décidera de faire avec cette avancée tout de même très intéressante. Si la question de la capacité de stockage n'a pas été évoquée, c'est avant tout parce que le travail des chercheurs portait sur la durée de vie de la batterie. À l'heure où l'électrique se généralise et où le recyclage des batteries pose un vrai problème, rallonger leur durée de vie ne peut être rien d'autre qu'un atout pour soulager l'environnement.  
L'article : https://iopscience.iop.org/article/10.1149/1945-7111/ac67b5/pdf
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
6 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.