Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Une grosse crise technologique en Russie ?: Le manque de semi-conducteurs impacterait tous les secteurs industriels du pays.

Une grosse crise technologique en Russie ?: Le manque de semi-conducteurs impacterait tous les secteurs industriels du pays.

DeChoses à Savoir TECH


Une grosse crise technologique en Russie ?: Le manque de semi-conducteurs impacterait tous les secteurs industriels du pays.

DeChoses à Savoir TECH

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
7 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Depuis fin février, la Russie est je cite en « opération spéciale » en Ukraine, comme l'explique son président Vladimir Poutine. Face à ce que les occidentaux considèrent comme une invasion de Moscou sur Kiev, nombreux sont les pays et entreprise à avoir pris des sanctions économiques envers la Russie. Si le Kremlin explique à qui veut bien l'entendre que ces sanctions économiques et financières sont inefficaces, il semblerait pourtant que les entreprises russes éprouvent un certain nombre de difficultés, notamment en terme d'approvisionnement. C'est ce cas pour les semi-conducteurs qui plongeraient le pays dans une véritable crise technologique.
Si Vladimir Poutine maîtrise à la perfection les techniques de propagandes pour voiler la réalité surtout auprès de sa propre population, il semblerait que les sanctions européennes et occidentales mises en place depuis février se fassent ressentir assez violemment en Russie. En effet, l'approvisionnement en semi-conducteurs, en équipements électroniques et même pour les composants nécessaires au bon fonctionnement des centres de données du pays auraient fait naitre ces dernières semaines une crise technologique. Dans le détail, la plupart des grands fabricants de puces comme Intel, Samsung, TSMC et Qualcomm ont totalement cessé leurs activités en Russie. De leur côté, les entreprises européennes, britanniques et américaines ne sont plus autorisées à exporter leurs produits vers la Russie. Ainsi l'ensemble des sanctions imposées ont créé une pénurie auprès des constructeurs automobiles, des fabricants d'appareils ménagers et même auprès de l'industrie des équipements militaires. Pour résumer grossièrement, la capacité du pays à importer des technologies étrangères a été considérablement réduite, forçant le pays à entreprendre une transformation structurelle très douloureuse de son économie.
Si les partenaires commerciaux d'hier ne veulent plus travailler avec vous aujourd'hui, il faut bien trouver une solution en interne, même si cela va faire des dégâts au niveau économique. C'est un peu comme cela qu'on pourrait résumer la pensée générale en Russie, qui n'a d'ailleurs plus le droit d’exporter ses produits comme le gaz, vers les pays occidentaux, ses plus gros acheteurs. Ainsi, les économistes s'attendent à une baisse de 15% du PIB cette année. L'économie russe pourrait même être gravement et durablement impactée. Pour finir, la Russie peut-elle être indépendante en terme de semi-conducteurs ? Pas dans l’immédiat. En effet, la Sberbank, l'une des plus importantes de Russie, déclarait l'an dernier que les puces de l'entreprise nationale MCST étaient bien inférieures à celles développées par Intel sur le plan de la capacité de mémoire et du traitement de bande passante.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
7 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Tech et d'Internet.