Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Peut-on traiter la dépression sans médicament ?: La dépression est bien plus qu’une simple baisse de moral passager. Cette pathologie s’inscrit dans le temps et peut avoir de nombreuses et importantes conséquences, tant au niveau comportemental, que cérébral. Certaines études estiment que le trouble dépressif majeur pourrait être la principale cause d’invalidité dans le monde. Heureusement, des traitements médicamenteux existent et leur suivi permet d’aider les personnes atteintes de cette maladie. Néanmoins, ces traitements présentent deux principaux problèmes. Tout d’abord, leurs effets peuvent nécessiter parfois jusqu’à plusieurs semaines avant de commencer à induire une amélioration. Ensuite, il semblerait que près de 40% des patients atteints de dépression majeure ne soient pas réceptifs aux traitements médicamenteux. En d’autres termes, ces médicaments restent sans effet.

Peut-on traiter la dépression sans médicament ?: La dépression est bien plus qu’une simple baisse de moral passager. Cette pathologie s’inscrit dans le temps et peut avoir de nombreuses et importantes conséquences, tant au niveau comportemental, que cérébral. Certaines études estiment que le trouble dépressif majeur pourrait être la principale cause d’invalidité dans le monde. Heureusement, des traitements médicamenteux existent et leur suivi permet d’aider les personnes atteintes de cette maladie. Néanmoins, ces traitements présentent deux principaux problèmes. Tout d’abord, leurs effets peuvent nécessiter parfois jusqu’à plusieurs semaines avant de commencer à induire une amélioration. Ensuite, il semblerait que près de 40% des patients atteints de dépression majeure ne soient pas réceptifs aux traitements médicamenteux. En d’autres termes, ces médicaments restent sans effet.

DeChoses à Savoir CERVEAU


Peut-on traiter la dépression sans médicament ?: La dépression est bien plus qu’une simple baisse de moral passager. Cette pathologie s’inscrit dans le temps et peut avoir de nombreuses et importantes conséquences, tant au niveau comportemental, que cérébral. Certaines études estiment que le trouble dépressif majeur pourrait être la principale cause d’invalidité dans le monde. Heureusement, des traitements médicamenteux existent et leur suivi permet d’aider les personnes atteintes de cette maladie. Néanmoins, ces traitements présentent deux principaux problèmes. Tout d’abord, leurs effets peuvent nécessiter parfois jusqu’à plusieurs semaines avant de commencer à induire une amélioration. Ensuite, il semblerait que près de 40% des patients atteints de dépression majeure ne soient pas réceptifs aux traitements médicamenteux. En d’autres termes, ces médicaments restent sans effet.

DeChoses à Savoir CERVEAU

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
13 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

La dépression est bien plus qu’une simple baisse de moral passager. Cette pathologie s’inscrit dans le temps et peut avoir de nombreuses et importantes conséquences, tant au niveau comportemental, que cérébral. Certaines études estiment que le trouble dépressif majeur pourrait être la principale cause d’invalidité dans le monde. Heureusement, des traitements médicamenteux existent et leur suivi permet d’aider les personnes atteintes de cette maladie. Néanmoins, ces traitements présentent deux principaux problèmes. Tout d’abord, leurs effets peuvent nécessiter parfois jusqu’à plusieurs semaines avant de commencer à induire une amélioration. Ensuite, il semblerait que près de 40% des patients atteints de dépression majeure ne soient pas réceptifs aux traitements médicamenteux. En d’autres termes, ces médicaments restent sans effet.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
13 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Pour tout comprendre, jour après jour, sur le fonctionnement du cerveau. Textes de Christophe Rodo, neuroscientifique.