Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

La France va-t-elle entrer en récession en 2022 ?: Comme tous les pays, la France est touchée par une forte inflation, due notamment aux conséquences de la guerre en Ukraine. Mais peut-elle compromettre la croissance de l'économie française, voire la conduire à la récession ?

La France va-t-elle entrer en récession en 2022 ?: Comme tous les pays, la France est touchée par une forte inflation, due notamment aux conséquences de la guerre en Ukraine. Mais peut-elle compromettre la croissance de l'économie française, voire la conduire à la récession ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


La France va-t-elle entrer en récession en 2022 ?: Comme tous les pays, la France est touchée par une forte inflation, due notamment aux conséquences de la guerre en Ukraine. Mais peut-elle compromettre la croissance de l'économie française, voire la conduire à la récession ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
14 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Comme tous les pays, la France est touchée par une forte inflation, due notamment aux conséquences de la guerre en Ukraine. Mais peut-elle compromettre la croissance de l'économie française, voire la conduire à la récession ?

Une croissance qui devrait rester positive

Aux pénuries provoquées par le conflit en Ukraine s'ajoute le blocage, durant de longues semaines, d'une économie chinoise atteinte de plein fouet par la pandémie de Covid. De tels facteurs contribuent à la résurgence d'une inflation qu'on croyait maîtrisée, du moins dans des pays comme le nôtre.

Or, elle a grimpé à 5,2 % en mai, chiffre calculé sur un an. Certains observateurs craignent que l'économie française n'y résiste pas. De fait, le produit intérieur brut a encore reculé de 0,2 % au premier trimestre 2022, ce qui est dû en partie à la baisse de la consommation des ménages.

Mais ces mauvais chiffres n'empêchent pas le ministre des Finances de se montrer optimiste. Pour Bruno Le Maire, en effet, la croissance de l'économie française devrait rester positive. La Banque de France est de son avis, puisqu'elle prévoit une croissance de 0,2 % pour le second trimestre de cette année.

Le ministre des Finances envisage pourtant de réviser le chiffre de 4 %, qui se révèle une prévision de croissance trop élevée.

Une bonne gestion de l'inflation

Bruno Le Maire considère que, dans ce contexte difficile, la France s'en tire mieux que ses partenaires européens. Il rappelle, à cet égard, que le taux d'inflation, en France, est le plus bas de la zone euro.

De l'aveu même du Commissaire européen au marché intérieur, c'est notre pays qui saurait le mieux gérer cette inflation. Pour Bruno le Maire, cela s'explique notamment par une bonne anticipation du phénomène.

Pour le moment, le ministre pense que l'inflation va durer et même progresser jusque dans le courant de l'année 2023. Après quoi elle devrait céder le pas, sans retrouver le niveau très faible qu'elle avait jusque là.

En effet, Bruno Le Maire table, dans un avenir prochain, sur une inflation se situant à 2 % environ.


Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
14 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !