Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

L’Hôpital entame aussi sa transition écologique ?: Malgré toutes les précautions indispensables à prendre niveau hygiène, certaines pratiques commencent à se verdir.

L’Hôpital entame aussi sa transition écologique ?: Malgré toutes les précautions indispensables à prendre niveau hygiène, certaines pratiques commencent à se verdir.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


L’Hôpital entame aussi sa transition écologique ?: Malgré toutes les précautions indispensables à prendre niveau hygiène, certaines pratiques commencent à se verdir.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
15 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Dans un domaine aussi sensible et spécifique que la santé, difficile de faire cohabiter les notions d’hygiène et d’écologie. Cependant, force est de constater que le milieu hospitalier génère une certaine pollution malgré toutes les précautions indispensables à prendre. Face à ce constat, certaines pratiques commencent à changer.
Opération « Zéro Emission Nette », c’est le nom -traduit en français bien sûr- du premier programme écolo au monde mené dans un hôpital, plus précisément à l’hôpital de Solihull dans le West Midlands en Angleterre. Fin mai, le personnel de l’établissement a réalisé une opération d’un cancer de l’intestin en réduisant ses émissions carbones, notamment en utilisant du liquide anesthésiant au lieu du gaz, réduisant ainsi l’usage des appareils électriques. Plus près de chez nous, en France, le CHU de Toulouse a mis en place je cite « un Green bloc » censé améliorer le traitement des déchets en salle d’opération. Dans le détail, ces derniers sont divisés en deux catégories : les Déchets Assimilés aux Ordures Ménagères (DAOM), et les Déchets d’Activité de Soins à Risques Infectieux (DASRI). En effet, ces deux types de déchets ne sont pas traités de la même manière. Si les DAOM sont compactés avant d’être incinérés, les DASRI eux ne le sont pas, ce qui génère plus de CO2. Autre point d’importance, le matériel à usage unique d’après la SFAR, ce qui permettrait je cite de « réduire de 53% le volume de déchets » s’il était mieux géré. À Marseille, les hôpitaux universitaires ont pour leur part décidé d’abandonner le protoxyde d’azote pour éviter de polluer inutilement.
 Des mesures nécessaires donc étant donné que selon le site spécialisé reseau-chu.org, une opération générerait en moyenne 27 kg de déchets. Plus globalement le secteur hospitalier produirait plus de 700 000 tonnes de déchets par an d’après la SFAR, la société française d’anesthésie et de réanimation. En octobre 2021, le Ségur de la santé a fixé un objectif de réduction de la consommation énergétique dans les établissements de 40 % en 2030 et de 60 % en 2050. Selon l’ADEME, les établissements du secteur de la santé représentent 2 % de la consommation d’énergie nationale, notamment à cause du chauffage et de la climatisation.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
15 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.