Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Que sont les “Bibles lunaires” ?: Le 27 janvier 1967, les trois astronautes constituant l'équipage d'Apollo 1 perdent la vie dans l'incendie de leur vaisseau. Un pasteur, qui travaillait lui-même à la NASA, crée un organisme dont l'une des missions est de fournir aux futurs cosmonautes des Bibles qu'ils puissent emporter sur la Lune. Voici l'histoire de ces "Bibles lunaires".

Que sont les “Bibles lunaires” ?: Le 27 janvier 1967, les trois astronautes constituant l'équipage d'Apollo 1 perdent la vie dans l'incendie de leur vaisseau. Un pasteur, qui travaillait lui-même à la NASA, crée un organisme dont l'une des missions est de fournir aux futurs cosmonautes des Bibles qu'ils puissent emporter sur la Lune. Voici l'histoire de ces "Bibles lunaires".

DeChoses à Savoir


Que sont les “Bibles lunaires” ?: Le 27 janvier 1967, les trois astronautes constituant l'équipage d'Apollo 1 perdent la vie dans l'incendie de leur vaisseau. Un pasteur, qui travaillait lui-même à la NASA, crée un organisme dont l'une des missions est de fournir aux futurs cosmonautes des Bibles qu'ils puissent emporter sur la Lune. Voici l'histoire de ces "Bibles lunaires".

DeChoses à Savoir

évaluations:
Longueur:
5 minutes
Sortie:
16 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Le 27 janvier 1967, les trois astronautes constituant l'équipage d'Apollo 1 perdent la vie dans l'incendie de leur vaisseau. Un pasteur, qui travaillait lui-même à la NASA, crée un organisme dont l'une des missions est de fournir aux futurs cosmonautes des Bibles qu'ils puissent emporter sur la Lune. Voici l'histoire de ces "Bibles lunaires".

Une tragédie qui suscite la réflexion

De nombreux cosmonautes, souvent de confession protestante, attachent, comme bon nombre de leurs compatriotes, une grande importance à la lecture et à la méditation de la Bible. Ainsi, Buzz Aldrin, qui, après Neil Armstrong, fut le deuxième homme à marcher sur la lune, le 20 juillet 1969, lut-il, à ce moment-là, un passage de l'Évangile.

On a également su qu'Edward White, l'un des astronautes qui ont trouvé la mort au cours de la mission Apollo 1, aurait souhaité emporter une Bible avec lui.

Mais il était impossible de prendre avec soi, dans une fusée en partance pour la lune, un ouvrage aussi lourd. En effet, les astronautes ont le droit d'emporter quelques effets personnels, qu'ils doivent mettre dans un petit sac, conçu à cet effet. Mais celui-ci ne doit pas peser plus de 200 grammes.

C'est à ce moment qu'intervient le pasteur John Stout. Il est informaticien à la NASA. Mais il est également l'ami de plusieurs astronautes et anime un groupe de prières, l'"Apollo prayer league", dont certains font partie.

L'un des objectifs qu'il se fixe est de concevoir des Bibles que leur taille et leur format permettraient aux astronautes d'emporter sur la lune.

Des Bibles sur la lune

C'est à l'initiative de ce groupe de prières, fondé en 1968, que des centaines de Bibles sont élaborées. Elles ont été achetées par l'"Apollo prayer league" à une entreprise qui les avait fabriquées à l'occasion de la Foire internationale de New York, en 1964.

Ces Bibles ne ressemblent nullement aux ouvrages traditionnels. Elles sont infiniment plus légères. En effet, il s'agit de microfilms ayant à peu près la taille d'un timbre-poste. Cette Bible détient donc un record : il s'agit en effet de la plus petite jamais fabriquée.

Le pasteur Stout, qui est aussi informaticien, a imaginé, à partir de ces microfilms, une version sur microfiche, adaptée au transport dans l'espace et à l'usage des cosmonautes. Chaque microfiche se présente sous la forme d'un minuscule carré, de 2,5 cm de côté environ.

Mais aussi petit soit-il, ce livre n'en referme pas moins l'intégralité du texte biblique. Soit 1245 pages et plus de 773.000 mots.

Les caractères sont si petits qu'il faut un microscope pour pouvoir les lire ! Il sera dès lors possible d'emporter sur la lune non pas un seul livre, mais de très nombreuses Bibles. C'est ainsi qu'Edgar Mitchell qui fut, en 1971, le sixième homme à marcher sur la lune, emmena de nombreux exemplaires de ces Bibles miniatures avec lui, enfermées dans un petit sac.

Certaines sont restées à bord du module lunaire, d'autres sont revenues sur terre. Sur ces exemplaires, seuls sept portant, en gage d'authenticité, les signatures d'Edgar Mitchell et de John Stout, sont encore en circulation. On l'a dit, certains de ces ouvrages sont restés sur la Lune. Une copie papier de ces microfiches, parée d'une couverture rouge, aurait même été laissée à bord d'un véhicule abandonné sur notre satellite.

Une bataille judiciaire autour des "Bibles lunaires"...
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
16 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !