Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Le réchauffement climatique va-t-il faire rétrécir les Hommes ?: Les conséquences du réchauffement climatique n'en finissent pas de se faire sentir sur notre environnement. Mais il pourrait avoir un effet sur l'homme lui-même qui, à la longue, pourrait rétrécir sous l'action de températures plus élevées.

Le réchauffement climatique va-t-il faire rétrécir les Hommes ?: Les conséquences du réchauffement climatique n'en finissent pas de se faire sentir sur notre environnement. Mais il pourrait avoir un effet sur l'homme lui-même qui, à la longue, pourrait rétrécir sous l'action de températures plus élevées.

DeChoses à Savoir SCIENCES


Le réchauffement climatique va-t-il faire rétrécir les Hommes ?: Les conséquences du réchauffement climatique n'en finissent pas de se faire sentir sur notre environnement. Mais il pourrait avoir un effet sur l'homme lui-même qui, à la longue, pourrait rétrécir sous l'action de températures plus élevées.

DeChoses à Savoir SCIENCES

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
30 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Retrouvez Lelynx.fr en cliquant sur ce lien:
https://www.lelynx.fr/assurance-auto/?utm_source=podcasts&utm_medium=audio&utm_campaign=branding_chosesasavoir_avril22&utm_content=lp_auto

--------------------------

Les conséquences du réchauffement climatique n'en finissent pas de se faire sentir sur notre environnement. Mais il pourrait avoir un effet sur l'homme lui-même qui, à la longue, pourrait rétrécir sous l'action de températures plus élevées.

Une chaleur qui fait rétrécir

Profitant d'une nourriture plus équilibrée, les hommes ne cessent de grandir depuis les années 50. Et les enfants dépassent souvent, d'une tête ou plus, leurs parents. Mais cette tendance pourrait bien s'inverser.

Pas dans l'immédiat, bien sûr, mais dans quelques milliers d'années peut-être. C'est du moins l'hypothèse qu'émet un paléontologue écossais. Du moins si la terre continue de se réchauffer.

Le scientifique rappelle que, dans le monde animal, les spécimens des espèces vivant dans l'hémisphère nord sont en général plus grands que ceux peuplant les régions de l'hémisphère sud. Ainsi, un ours polaire est plus massif qu'un ours de Malaisie.

Mais, à l'appui de cette thèse, d'autres arguments peuvent être trouvés dans l'évolution de l'espèce humaine. Ainsi, l'étude de 300 fossiles humains a révélé que les hommes de Néandertal, vivant dans des milieux plus froids, avaient une masse corporelle plus volumineuse que l'homme moderne.

Une règle applicable à l'homme ?

Les scientifiques savaient depuis longtemps que la chaleur faisait rétrécir les animaux. Ou du moins que les petits animaux s'en accommodaient mieux. Cette meilleure adaptation des organismes de petite taille aux températures élevées s'appelle la règle de Bergman, du nom d'un scientifique du XIXe siècle.

Il s'agit d'ailleurs plus d'une règle empirique que d'une théorie unanimement acceptée par la communauté scientifique. Elle repose notamment sur le fait que l'importance de la masse corporelle joue un rôle notable dans les mécanismes de thermorégulation, qui permettent à un organisme de se maintenir à une certaine température.

Pour autant, cette règle de Bergman est-elle applicable à l'homme ? Dans les deux derniers millions d'années, son poids moyen a augmenté d'environ 20 kilos. D'après les scientifiques, le climat jouerait un rôle bien plus important dans l'augmentation de sa masse corporelle que d'autres facteurs, comme l'alimentation ou les progrès technologiques.

D'après une étude récente, un degré en plus équivaudrait à une perte de masse corporelle de l'ordre de 400 grammes.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
30 juin 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture scientifique grâce à un podcast quotidien !