Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Des sacs plastiques qui se dissolvent dans l'eau ?: Une fausse bonne idée si l'on prend en compte l'impact des micro-plastiques.

Des sacs plastiques qui se dissolvent dans l'eau ?: Une fausse bonne idée si l'on prend en compte l'impact des micro-plastiques.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Des sacs plastiques qui se dissolvent dans l'eau ?: Une fausse bonne idée si l'on prend en compte l'impact des micro-plastiques.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
4 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Quand on pense plastique, on pense directement pollution. Mais que diriez-vous si l'on vous proposait des sacs plastiques qui pouvaient se dissoudre dans l'eau ? Serait-ce une bonne idée, ou plutôt une fausse bonne idée ? Car qui dit plastique dans de l'eau dit aussi micro-plastiques... et contrairement à d'autres matières, les micro-plastiques sont quasi impossibles à faire disparaître. Quoiqu'il en soit, une entreprise chilienne a mis au point des sacs en plastiques, mais aussi en toile qui disparaissent purement et simplement au contact de l'eau.
SoluBag, c'est le nom de cette entreprise chilienne qui, il y a quelques années maintenant, a mis au point un sac plastique entièrement soluble dans l'eau. Lors d'une conférence de presse, le patron Roberto Astete a même poussé la performance à l'extrême en plongeant un de ses sacs dans une carafe d'eau, avant de la boire. Je le cite : « nos sacs restent dans la nature seulement cinq minutes, contre 150 à 500 ans pour les sacs plastiques traditionnels » fin de citation. Selon l'entreprise, ces sacs ne coûtent pas plus cher à fabriquer et peuvent s'adapter aux chaînes de production actuelles : il suffit juste de changer la formule. À noter que le Chili est l'un des premiers pays d'Amérique du Sud à avoir banni l'utilisation des sacs en plastique traditionnels.
Ceci dit, comment est fait ce sac plastique soluble ? Et bien rassurez-vous, pas à base de pétrole. Enfin ça, c'est ce que disent les fondateurs, mettant en avant un dérivé de roche calcaire utilisé comme liant de l'alcool poly-viny-lique, autrement dit un polymère qui se dissout entièrement dans l'eau. Mais comme expliqué par le bureau d'étude M. & Mme Recyclage, ce n'est pas parce qu'il n'est plus visible que le plastique a disparu. Je cite « pour voir si un plastique hydrosoluble n’est pas nocif pour l’environnement, il faut donc vérifier que deux choses : si la matière est correctement digérée par la nature & si sa digestion ne nuit pas à l'environnement » fin de citation. Si l'on regarde en détail, le brevet de Solubag précise que les sacs sont en PVA, soit l'alcool poly-viny-lique. Il s'agit du plastique hydrosoluble le plus produit au monde, sauf que plusieurs études s'accordent sur le fait que cette matière n'est pas vraiment biodégradable. Soluble oui, mais biodégradable, pas vraiment, puisqu'il lui faut la présence de bactéries assez spécifiques pour disparaître (des bactéries présentes dans la boue notamment comme Pseudomonas Alcaligenes présente dans les rivière notamment). D’ailleurs, les produits Solubag ne mentionnent nulle part une certification tierce de biodégradation en eau salée. De quoi mettre la poussière sur le tapis en quelque sorte car s'il n'est plus visible, ce plastique serait quand même largement présent dans une forme microscopique.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
4 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.