Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Qu'est-ce que la cybercondrie ?: Comme son nom le laisse supposer, la "cybercondrie" est une forme de l'hypocondrie. Elle désigne une personne recherchant sans cesse des informations médicales sur Internet.

Qu'est-ce que la cybercondrie ?: Comme son nom le laisse supposer, la "cybercondrie" est une forme de l'hypocondrie. Elle désigne une personne recherchant sans cesse des informations médicales sur Internet.

DeChoses à Savoir SANTE


Qu'est-ce que la cybercondrie ?: Comme son nom le laisse supposer, la "cybercondrie" est une forme de l'hypocondrie. Elle désigne une personne recherchant sans cesse des informations médicales sur Internet.

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
5 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Comme son nom le laisse supposer, la "cybercondrie" est une forme de l'hypocondrie. Elle désigne une personne recherchant sans cesse des informations médicales sur Internet.

Un comportement de plus en plus répandu

C'est en 1999 que cette forme d'hypocondrie a retenu, pour la première fois, l'attention d'un médecin américain. C'est un comportement très fréquent puisque, selon un récent sondage, 55 % des européens déclarent rechercher souvent des renseignements médicaux en ligne.

Et une telle attitude ne cesse de faire de nouveau adeptes. En effet, le nombre de "cybercondriaques" aurait beaucoup progressé depuis une dizaine d'années, puisque seulement 38 % des personnes interrogées indiquaient avoir cette habitude en 2011.

Ceci étant, tous les Européens ne se comportent pas de la même façon à cet égard. Si 80 % des Finlandais prétendent avoir cherché, dans les trois mois précédant le sondage, des informations médicales sur Internet, seulement 36 % des Bulgares en auraient fait autant.

Les dangers d'une attitude compulsive

Le nombre et la précision des informations étant sans commune mesure avec celles que pourrait fournir une encyclopédie, nombre de personnes consultent, à propos de leur santé, des pages médicales et des sites spécialisés.

Seulement certaines le font de façon compulsives. Ce sont, le plus souvent, celles qui souffrent déjà d'hypocondrie. Les enquêtes montrent que la majorité de ces personnes consulte surtout Internet pour mieux comprendre le diagnostic du médecin.

Mais certaines recherchent des informations plus détaillées et désirent même avoir un autre avis. C'est là l'un des dangers de cette attitude; en effet, cette consultation régulière d'Internet risque d'entraîner une perte de confiance dans les professionnels de santé.

Par ailleurs, l'abondance même de l'information, et son caractère souvent contradictoire, risquent d'induire en erreur les cybercondriaques. Et ce d'autant plus que, faute de connaissances médicales, ils se révèlent parfois incapables de trier les informations et de faire la part des choses.

Persuadée que son médecin s'est trompé, et angoissée par les symptômes qu'elle croit percevoir, la personne porte alors, sur sa prétendue maladie, un autre diagnostic. Elle risque alors de recourir à une automédication dont les conséquences peuvent être très dangereuses.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
5 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !