Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Les loyers peuvent-ils augmenter librement ?: Le pouvoir d'achat des Français est mis à mal par une inflation qui ne cesse d'augmenter. C'est dans ce contexte que le ministre des Finances propose un plafonnement des loyers. Comme l'encadrement des loyers, dans certaines villes, cette nouvelle mesure les empêche d'augmenter librement.

Les loyers peuvent-ils augmenter librement ?: Le pouvoir d'achat des Français est mis à mal par une inflation qui ne cesse d'augmenter. C'est dans ce contexte que le ministre des Finances propose un plafonnement des loyers. Comme l'encadrement des loyers, dans certaines villes, cette nouvelle mesure les empêche d'augmenter librement.

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Les loyers peuvent-ils augmenter librement ?: Le pouvoir d'achat des Français est mis à mal par une inflation qui ne cesse d'augmenter. C'est dans ce contexte que le ministre des Finances propose un plafonnement des loyers. Comme l'encadrement des loyers, dans certaines villes, cette nouvelle mesure les empêche d'augmenter librement.

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
6 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Le pouvoir d'achat des Français est mis à mal par une inflation qui ne cesse d'augmenter. C'est dans ce contexte que le ministre des Finances propose un plafonnement des loyers. Comme l'encadrement des loyers, dans certaines villes, cette nouvelle mesure les empêche d'augmenter librement.

Limiter l'envol des loyers

Liée notamment aux conséquences de la guerre en Ukraine, l'inflation ne cesse de progresser, en France comme ailleurs. Elle ne provoque pas seulement l'augmentation du prix des carburants ou des denrées alimentaires.

Elle entraîne aussi une hausse notable des loyers. Or le loyer représente, en moyenne, plus du tiers du budget mensuel des Français. Aussi le gouvernement se devait-il de prendre des mesures pour limiter, dans ce domaine sensible, l'impact de l'inflation.

C'est ce que vient de faire le ministre des Finances. Bruno Le Maire vient en effet de proposer un plafonnement des loyers. Ils ne devraient pas augmenter de plus de 3,5 % sur un an.

Ce" "bouclier loyers" sera intégré à la loi sur le pouvoir d'achat que le gouvernement devrait présenter cet été au Parlement. Sans ce plafonnement, les loyers auraient pu augmenter, d'après le ministre, de 4 à 6 %.

Une mesure qui s'ajoute à l'encadrement des loyers

Cette mesure empêche les loyers de suivre l'indice du coût de la construction,
qui, en règle générale, sert de référence pour fixer leur progression. Comme cet indice suit l'inflation, il aurait dû en effet, sans ce plafonnement, augmenter davantage.

Mais il est d'autres dispositions qui empêchent les loyers d'augmenter librement, c'est-à-dire en se référant à l'indice de la construction. En effet, dans certaines villes, comme Paris, Lille ou Lyon, les loyers sont encadrés. Il s'agit d'agglomérations où, du fait d'une demande supérieure à l'offre, ces loyers sont plus élevés que la moyenne.

Parallèlement au plafonnement des loyers, le gouvernement se propose d'augmenter de 3,5 % l'Aide personnalisée au logement (APL). Ces mesures ne sont pas jugées suffisantes par les associations de locataires, qui auraient préféré un gel des loyers.

Elles déplorent que les pouvoirs publics aient choisi d'augmenter les revenus des propriétaires, au détriment de ceux des locataires.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
6 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Développez vos connaissances en économie !