Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi la France n'exploite-t-elle pas le gaz de schiste ?: De rares pays, comme les États-Unis, le Canada, la Chine ou la Pologne, exploitent ce qu'on appelle le gaz de schiste. En France, comme dans d'autres pays européens, cette exploitation est interdite, en raison de ses dangers pour l'environnement.

Pourquoi la France n'exploite-t-elle pas le gaz de schiste ?: De rares pays, comme les États-Unis, le Canada, la Chine ou la Pologne, exploitent ce qu'on appelle le gaz de schiste. En France, comme dans d'autres pays européens, cette exploitation est interdite, en raison de ses dangers pour l'environnement.

DeChoses à Savoir SCIENCES


Pourquoi la France n'exploite-t-elle pas le gaz de schiste ?: De rares pays, comme les États-Unis, le Canada, la Chine ou la Pologne, exploitent ce qu'on appelle le gaz de schiste. En France, comme dans d'autres pays européens, cette exploitation est interdite, en raison de ses dangers pour l'environnement.

DeChoses à Savoir SCIENCES

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
12 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

De rares pays, comme les États-Unis, le Canada, la Chine ou la Pologne, exploitent ce qu'on appelle le gaz de schiste. En France, comme dans d'autres pays européens, cette exploitation est interdite, en raison de ses dangers pour l'environnement.

Une méthode alternative

L'exploitation du gaz de schiste se fait au moyen de la fracturation hydraulique. Cette méthode consiste à injecter dans la roche contenant du gaz un liquide sous pression qui la fissure. À ce liquide s'ajoutent le plus souvent du sable et divers produits chimiques.

Cette technique est utilisée pour récupérer du gaz, ou du pétrole, dans des roches où les hydrocarbures ne forment pas une poche, plus accessible, mais se mêlent à la substance rocheuse elle-même.

La fracturation hydraulique permet donc d'exploiter le gaz ou le pétrole dans des zones où le forage classique se montre peu efficace. Cette technique est interdite en France depuis 2011, et, à part en Pologne et au Royaume-Uni, peu utilisée dans la plupart des pays du continent européen.

Des dangers pour l'environnement et la santé

Si la fracturation hydraulique soulève autant de doutes, parmi les spécialistes mais aussi dans l'opinion publique, c'est en raison de ses effets nocifs pour l'environnement.

En effet, le gaz extrait par ce moyen est souvent du méthane, dont on sait qu'il s'agit d'un gaz à effet de serre. D'autre part, les opérations mêmes de fracturation répandent dans l'environnement des polluants, comme du benzène ou du monoxyde de carbone.

Il est par ailleurs possible que la fracturation contribue à polluer le sous-sol et même les nappes phréatiques. De même, elle pourrait exposer les populations locales au risque de développer des maladies graves, comme certaines formes de cancer.

C'est pourquoi, d'ailleurs, l'interdiction de cette technique a paru plus urgente dans certaines régions densément peuplées du continent européen que dans les vastes étendues, en partie inhabitées, où se trouvent les principaux gisements américains et canadiens.

Même si tous ces risques ne sont pas totalement avérés, l'interdiction de cette pratique en France, réitérée à plusieurs reprises, se fonde en partie sur le principe de précaution.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
12 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Développez facilement votre culture scientifique grâce à un podcast quotidien !