Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

GAZ, ÉLECTRICITÉ : LE RATIONNEMENT C'EST MAINTENANT ! – 20/07/2022: Gaz, électricité : le rationnement c'est maintenant !
 
LES INVITÉ.ES :
 
- Elie COHEN - Économiste - Chercheur au CNRS
 - Gaëlle MACKE - Directrice déléguée de la rédaction – « Challenges »
 - Jade GRANDIN DE L’EPERVIER - Journaliste à « l’Opi...

GAZ, ÉLECTRICITÉ : LE RATIONNEMENT C'EST MAINTENANT ! – 20/07/2022: Gaz, électricité : le rationnement c'est maintenant ! LES INVITÉ.ES : - Elie COHEN - Économiste - Chercheur au CNRS - Gaëlle MACKE - Directrice déléguée de la rédaction – « Challenges » - Jade GRANDIN DE L’EPERVIER - Journaliste à « l’Opi...

DeC dans l'air


GAZ, ÉLECTRICITÉ : LE RATIONNEMENT C'EST MAINTENANT ! – 20/07/2022: Gaz, électricité : le rationnement c'est maintenant ! LES INVITÉ.ES : - Elie COHEN - Économiste - Chercheur au CNRS - Gaëlle MACKE - Directrice déléguée de la rédaction – « Challenges » - Jade GRANDIN DE L’EPERVIER - Journaliste à « l’Opi...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
67 minutes
Sortie:
20 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Gaz, électricité : le rationnement c'est maintenant !
LES INVITÉ.ES :
- Elie COHEN - Économiste - Chercheur au CNRS
- Gaëlle MACKE - Directrice déléguée de la rédaction – « Challenges »
- Jade GRANDIN DE L’EPERVIER - Journaliste à « l’Opinion », spécialiste des questions économiques
- Mathieu PLANE - Économiste et directeur adjoint du Département Analyse et Prévision - OFCE
L’Europe sans gaz russe ? Cela fait maintenant dix jours que le gazoduc Nord stream 1 est en maintenance et le gaz coupé. En théorie, le pipeline, qui alimente l’Europe en gaz russe, doit refonctionner à partir de ce jeudi 21 juillet. Mais rien ne dit que les travaux ne vont pas à la demande de Moscou s'éterniser. Vladimir Poutine ne cesse depuis des jours de souffler le chaud et le froid la main sur le robinet alors Bruxelles a décidé d’anticiper : un plan d’urgence a été présenté aujourd’hui pour parer à l'éventualité d'une coupure totale du gaz russe et éviter une pénurie cet hiver.
Dénommé « économiser le gaz pour un hiver sûr », ce plan de bataille repose sur un triptyque : substitution, solidarité et sobriété.  Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie fin février, les Vingt-Sept mettent les bouchées doubles pour augmenter les importations depuis d'autres sources que la Russie, comme les Etats-Unis, le Qatar, la Norvège ou encore l'Algérie. L'Union européenne a également annoncé lundi un accord avec l'Azerbaïdjan pour doubler en « quelques années » ses importations de gaz naturel depuis ce pays du Caucase. Mais « la substitution, ce n'est pas seulement changer une source de gaz contre une autre. C'est aussi accélérer le passage du gaz vers d'autres sources d'énergie. Vers les énergies vertes partout où c'est possible ; vers d'autres sources d'énergie quand cela est nécessaire », a insisté Thierry Breton, commissaire en charge du marché intérieur.
Néanmoins malgré ces efforts, l'UE reste à court terme dépendante - à des degrés divers selon les pays - des importations de gaz russe. Selon la Commission européenne, diversifier les fournisseurs et les sources d’énergie ne sera pas suffisant, il faut que les Européens parviennent eux-mêmes à réduire leur consommation par un comportement de sobriété, en diminuant par exemple la température de la maison, en raccourcissant les douches, en éteignant les appareils au lieu de les mettre en veille... L’Agence internationale de l’énergie (AIE) tire elle aussi la sonnette d’alarme : l'Europe manquera de gaz cet hiver si elle ne réduit pas sa consommation dès à présent. Le directeur de l'AIE parle même d'une « alerte rouge » pour l'Union européenne et demande aux gouvernements d’agir dès maintenant. Il préconise notamment de limiter l'usage des climatiseurs, de réduire l'usage du gaz pour produire de l'électricité et d'encourager les industriels à économiser de l'énergie, grâce à des plateformes d'enchères. Un système déjà mis en place en Allemagne, pays qui importe près de 35 % de son gaz depuis la Russie et qui a décidé pour sécuriser son approvisionnement d’avoir également davantage recours au charbon.
En France, comme chez tous ses voisins européens, les autorités se dépêchent de faire le plein de gaz. Actuellement, les seize sites de stockage souterrains français sont pleins à 68 %. Le président de la République veut que le remplissage soit achevé avant le 1er novembre. Emmanuel Macron a également évoqué lors de son interview du 14-Juillet la préparation d’un plan de sobriété énergétique cet été, qui vise à réduire la consommation d'énergie de 10 % en deux ans. Le secteur de la grande distribution vient également de s’accorder sur un plan de « sobriété énergétique » qui sera déployé à l'automne.
Mais faut-il avancer la mise en œuvre de ces plans ? Et seront-ils suffisants ? Ces derniers mois, plusieurs communes ont dû fermer leur piscine municipale faute de pouvoir payer leurs factures de gaz, qui avaient presque triplées par rapport à 2021. Et certaines municipalités font désormais appel à des conseillers en
Sortie:
20 juil. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv