Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Captation du carbone, des résultats pas à la hauteur ?: Des chercheurs estiment que les quantités de CO2 réellement éliminées de l'atmosphère sont moindres.

Captation du carbone, des résultats pas à la hauteur ?: Des chercheurs estiment que les quantités de CO2 réellement éliminées de l'atmosphère sont moindres.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Captation du carbone, des résultats pas à la hauteur ?: Des chercheurs estiment que les quantités de CO2 réellement éliminées de l'atmosphère sont moindres.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
3 août 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

C'est une technologie dont on vous parle régulièrement dans ce podcast qui a un fort potentiel pour nous aider à réduire les émissions de CO2, je veux bien entendu parler de la captation du carbone. Si de nombreux projets mettant en avant ce procédé se multiplient partout dans le monde, des chercheurs estiment que les quantités réellement éliminées de l'atmosphère sont moindres.
Ce coup de froid nous vient de l'Imperial College London en Angleterre. Les chercheurs de cette institution ont noté qu'entre les annonces et la quantité de carbone réellement capté et stocké, l'écart serait de 19 à 30 %. En 2021, la capacité mondiale de capture de CO2 était estimée à 40 millions de tonnes sur 12 mois, pour 26 installations opérationnelles. À noter que ces installations ne sont pas tenues de communiquer la quantité de carbone réellement capturée. Aucune loi ou règlement ne les y oblige. Et justement, comme expliqué il y a quelques instants, il existerait un vrai écart entre le réel et les données annoncées par les différents projets. Mais tout ne serait pas négatif pour autant, car selon les chercheurs, c'est près de 200 millions de tonnes de CO2 qui ont été captées et stockées entre 1996 et 2020.
Par ailleurs, les chercheurs soulignent que des chiffres plus précis qui incluraient la quantité captée, la quantité transportée, la quantité stockée chaque année ainsi que les mesures d'assurance qualité prises sur les installations permettraient d'avoir une meilleure vision du déploiement à grande échelle des technologies de captage et de stockage du carbone, tout en surveillant les réductions des émissions de gaz à effet de serre à court terme. Dans son dernier rapport, la commission sur les transitions énergétiques qui regroupe des industriels, financiers, producteurs d'énergies et ONG environnementale explique que d'ici 2050, le monde devra probablement capter et utiliser ou stocker de 7 à 10 milliards de tonnes de CO2 par an, ce qui équivaut à environ 18 à 25 % des émissions actuelles. Il reste donc encore un long chemin à parcourir et surtout l'obligation de multiplier les outils technologiques pour séquestrer le carbone, tout en faisant baisser nos émissions en adaptant notre comportement vers plus de sobriété.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
3 août 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.