Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Microsoft : deux ans de vie en plus pour les serveurs cloud ?: Bonne nouvelle pour la planète... moins pour les fournisseurs et les utilisateurs.

Microsoft : deux ans de vie en plus pour les serveurs cloud ?: Bonne nouvelle pour la planète... moins pour les fournisseurs et les utilisateurs.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Microsoft : deux ans de vie en plus pour les serveurs cloud ?: Bonne nouvelle pour la planète... moins pour les fournisseurs et les utilisateurs.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
8 août 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Face aux multiples pénuries et difficultés que connaît le secteur de la tech ces dernières années, Microsoft a décidé de changer de stratégie en prolongeant la vie de ses serveurs cloud. En clair, les serveurs permettant aux clients de profiter de la plateforme Azure vont voir leur durée de vie passer de quatre à six ans. Une prise de risque à double tranchant puisque si la société américaine souhaite d'un côté faire des économies, elle risque de l'autre d'inquiéter ses clients ainsi que les fabricants de processeurs.
Lors de l'annonce des résultats du dernier trimestre fin juillet, la directrice financière de Microsoft Amy Hood a mis l’accent sur les avantages de ces changements. Selon elle, les investissements faits par l’entreprise ont augmenté l’efficacité des serveurs cloud de Microsoft, ce qui permet aujourd’hui d’augmenter leur durée de vie de deux ans supplémentaires. En 2023, la société devrait donc faire 3,7 milliards de dollars de recette supplémentaire d'après ses calculs. Si l'entreprise ne rentre pas dans les détails des améliorations de ses infrastructures cloud, les changements impliqueront à coup sûr une utilisation prolongée des composants présents dans les serveurs, ce qui ne devrait pas réjouir AMD, Intel et Ampere, les fournisseurs historiques du GAFAM. Car qui dit augmentation de la durée de vie des serveurs dit aussi moins de commandes de nouveaux composants, et donc une baisse des recettes.
Plus que les fournisseurs, ce sont les clients qui sont les plus inquiets dans cette affaire, puisqu'ils dépendront désormais d'infrastructures vieillissantes. En six ans, les fabricants auront probablement produit plusieurs nouvelles générations de processeurs, sans compter d'autres innovations en termes d’amélioration des réseaux. Microsoft pourrait-il se faire dépasser par la concurrence ? Pas si sûr. En effet, les serveurs d’Amazon Web Services, principal rival de Microsoft sur ce marché, ont une durée de vie de cinq ans. Et même si Amazon reste le leader mondial des services cloud avec 33 % des parts de marché, Microsoft maintient une position forte avec 22 %. Difficile de taxer Microsoft de greenwashing sur ce coup-là puisque cela aura des répercussions directes sur la pollution de l'entreprise, qui ira inévitablement à la baisse dans le secteur du cloud. Reste à savoir si les clients accepteront ces changements au nom de la sobriété, ou si les performances l'emporteront sur l'écologie.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
8 août 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.