Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi les chats sont-ils une menace dans les îles ?: Les chats domestiques ne sont pas des prédateurs bien redoutables. Ce qui n'est pas le cas des chats retournés à l'état sauvage et vivant dans un milieu insulaire. Ils menaceraient de nombreuses espèces locales, ce qui, dans certains cas, conduirait les autorités à prendre des mesures pour diminuer leur population.

Pourquoi les chats sont-ils une menace dans les îles ?: Les chats domestiques ne sont pas des prédateurs bien redoutables. Ce qui n'est pas le cas des chats retournés à l'état sauvage et vivant dans un milieu insulaire. Ils menaceraient de nombreuses espèces locales, ce qui, dans certains cas, conduirait les autorités à prendre des mesures pour diminuer leur population.

DeChoses à Savoir SCIENCES


Pourquoi les chats sont-ils une menace dans les îles ?: Les chats domestiques ne sont pas des prédateurs bien redoutables. Ce qui n'est pas le cas des chats retournés à l'état sauvage et vivant dans un milieu insulaire. Ils menaceraient de nombreuses espèces locales, ce qui, dans certains cas, conduirait les autorités à prendre des mesures pour diminuer leur population.

DeChoses à Savoir SCIENCES

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
30 août 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Les chats domestiques ne sont pas des prédateurs bien redoutables. Ce qui n'est pas le cas des chats retournés à l'état sauvage et vivant dans un milieu insulaire. Ils menaceraient de nombreuses espèces locales, ce qui, dans certains cas, conduirait les autorités à prendre des mesures pour diminuer leur population.

De redoutables prédateurs

La faune de certaines îles s'est longtemps développée en vase clos, sans être menacée par de véritables prédateurs. Nombre d'animaux n'ont donc pas développé de réflexes de défense.

De même, l'absence de danger a encouragé certains oiseaux, en Nouvelle-Zélande notamment, à nicher sur le sol, ce qui leur a fait perdre l'habitude de voler.

C'est dire que quand on a introduit des chats dans ces îles, à une époque relativement récente, ils ont fait des dégâts considérables. Les coupables ne sont pas les chats domestiques, mais les chats dits "harets", qui sont retournés à l'état sauvage.

La disparition de la majorité des 34 espèces d'animaux australiens éteints au cours des deux derniers siècles serait due à ces chats. Ils s'attaquent ainsi à des marsupiaux menacés d'extinction, comme le dunnart ou le bandicoot brun, qui vivent sur des îles australiennes.

Mais leur terrain de chasse s'étend à bien d'autres territoires insulaires, comme l'île Molène, en Bretagne, où ils s'en prennent à des proies très diverses, comme des oiseaux ou des petits mammifères.

La traque des chats sauvages

Les chats harets tuant parfois plus de 1.000 proies par an, ils pourraient menacer d'extinction la faune d'une île si rien n'était fait pour les arrêter.

Aussi les autorités de certains pays, comme l'Australie, ont-elles pris des mesures drastiques pour se débarrasser de ces chats. Dans certaines zones, comme l'île Kangaroo, une véritable campagne d'extermination est dirigée contre ces chats sauvages.

Dans cette traque où aucun quartier ne leur est fait, on utilise même des drones pour les chasser. Dans certaines îles, on a recours à des moyens moins radicaux. Ainsi, sur l'île Molène, des vétérinaires sont chargés de capturer les chats harets. Ils sont ensuite stérilisés, puis envoyés sur le continent pour être éventuellement adoptés.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
30 août 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture scientifique grâce à un podcast quotidien !