Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Isabelle Deputier, sage femme à domicile, accompagne l'accouchement à la maison

Isabelle Deputier, sage femme à domicile, accompagne l'accouchement à la maison

DeLa Matrescence


Isabelle Deputier, sage femme à domicile, accompagne l'accouchement à la maison

DeLa Matrescence

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
27 sept. 2019
Format:
Épisode de podcast

Description

Accoucher à la maison, ça parait un peu fou, dit comme ça?Et pourtant, depuis 15 ans, Isabelle Deputier accompagne chaque mois 10 familles dans ce projet d’AAD.Pourquoi je vous parle d’accouchement à la maison? Un parce que je pense qu’il est important de sensibiliser à ce sujet et 2 parce qu’il est encore plus important de laisser le choix aux femmes et de leur donner les clés pour les faire en connaissances de causes.L’accouchement à la maison représente moins de 1% des naissances en France. Ce n’est absolument pas le cas aux Pays Bas par exemple, où il y a une véritable politique de natalité, avec un taux de 16% de femmes qui accouchent chez elle.  Cette pratique est pour le moment tellement confidentielle chez nous, qu’aucune étude n’avait été réalisée jusqu’ici.Heureusement début septembre, des chiffres officiels sont venus corroborer ce que toutes les sages femmes à domicile savaient déjà, accoucher à domicile, ne représente aucun danger quand il est bien encadré.Elles sont environ 80 en France à sillonner les différents départements. Je vous donne en résumé les conclusions de cette étude : La mortalité maternelle est nulle, tous les enfants sont nés vivants et surtout écoutez bien : les femmes en accouchement à domicile ont subi en proportion, 61 fois moins d’épisiotomies !!!Le taux d’allaitement maternel exclusif est de 97,8% dans la population AAD.Isabelle Deputier, fait figure d’exception en France, en suivant 10 femmes par mois, puisque la moyenne nationale est de 20 femmes par an.A travers son parcours vous allez comprendre pourquoi il est difficile d’accoucher où l’on veut, les obstacles que les sages femmes rencontrent, le montant exorbitant des assurances qui leur sont demandé, la pression ahurissante de la part du corps médical sur leur pratiques.LIVRES RECOMMANDES PAR ISABELLE :Le guide de la naissance naturelle Ina May Gaskin Mama EditionsJ'accouche bientôt : que faire de la douleur Maité TrélaunVivre sa grossesse et son accouchement Isabelle BrabantLe guide de la grossesse à l'usage des futurs parents Alain TortosaAccouchement, naissance : un chemin initiatique Martine texierIntimes naissances, choisir d'accoucher à la maison Juliette et Cécile CollongeBonus pour vos enfants : Quand je t'attendais Meritxell Marti x Xavier SalomoDocumentaire dans lequel elle a participé :Accoucher autrement Altra banda film réalisé par Camille TeixeraCréation originale : Clémentine SarlatProduction : Clémentine SarlatEnregistrement : Clémentine SarlatInvitée : Isabelle DeputierMusique libre de droits : https://icons8.com/music Musique intro : by BELAIR Tonight TonightBelair from FugueMusique outro : Abloom

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité sur https://art19.com/privacy ainsi que la notice de confidentialité de la Californie sur https://art19.com/privacy#do-not-sell-my-info.
Sortie:
27 sept. 2019
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

La Matrescence c'est le podcast qui parcoure la vie des parents ou futurs parents pour leur donner des outils, des clés grâce à des interviews de professionnels & des témoignages de parents.La Matrescence est la contraction du mot maternité et adolescence pour expliquer pourquoi tant de changements arrivent au moment de donner naissance à un enfant.Créé par Clémentine Sarlat, journaliste dans le sport à la télé, mais aussi maman, partie du constat que trouver des informations claires et faciles sur ce que vit une femme et par extension un homme lors de la découverte de la parentalité, était plus que fastidieux. Ici, c'est simple, on se laisse bercer au son de la voix des invités/Bonne écoute