Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Quel organisme vivant vit sur notre visage ?: On sait que d'innombrables acariens peuplent notre environnement immédiat. Certains d'entre eux ont même élu domicile sur notre visage.

Quel organisme vivant vit sur notre visage ?: On sait que d'innombrables acariens peuplent notre environnement immédiat. Certains d'entre eux ont même élu domicile sur notre visage.

DeChoses à Savoir SANTE


Quel organisme vivant vit sur notre visage ?: On sait que d'innombrables acariens peuplent notre environnement immédiat. Certains d'entre eux ont même élu domicile sur notre visage.

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
4 minutes
Sortie:
4 sept. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Pour découvrir le podcast "Dodo, sons de la nature et bruit blanc":

Apple Podcast:
https://podcasts.apple.com/us/podcast/dodo/id1609342835

Spotify:
https://open.spotify.com/show/5Y9yr2NlSPEX7mPbNiEWIf

Deezer:
https://deezer.page.link/v9kNaNjzDEjE1jfq9

Google Podcast:
https://podcasts.google.com/feed/aHR0cHM6Ly9mZWVkcy5hY2FzdC5jb20vcHVibGljL3Nob3dzL2RvZG8tZGVzLW1vdHMtcG91ci1zZW5kb3JtaXI?ep=14

-------------------------------------------

On sait que d'innombrables acariens peuplent notre environnement immédiat. Certains d'entre eux ont même élu domicile sur notre visage.

Des organismes très simples, qui n'évoluent plus

Tous les adultes hébergeraient au moins l'une des deux espèces d'acariens qui se sont installées sur notre épiderme. Pour être plus précis, ils logent dans les pores de la peau.

On les trouve sur le visage, de préférence sur le front et vers les ailes du nez. Ces organismes minuscules, qui ne mesurent pas plus de 0,3 mm, sont des êtres vivants rudimentaires.

Ils ne possèdent en effet, pour se déplacer, que 3 muscles en tout et pour tout. Ils se nourrissent de sébum, cette substance huileuse produite par les glandes sébacées, qui empêche la peau de s'assécher.

Comme ces animaux ne rencontrent pas d'autres acariens sur notre peau, le processus de sélection naturelle ne joue plus pour eux. Par conséquent, ils n'évoluent plus et sont donc voués à une possible extinction.

Une certaine symbiose entre l'homme et ces acariens

D'une certaine manière, nous vivons en symbiose avec ces acariens. Ce qui signifie qu'ils dépendent de nous comme nous avons besoin pas d'eux. En effet, ils récupèrent sur notre épiderme une substance qui leur permet de rester actifs la nuit.

Et s'ils n'avaient pas nos poils et nos cheveux pour s'y agripper durant l'accouplement, ils ne pourraient pas se reproduire. Ainsi, une femelle pondrait plus de 20 œufs sur un seul cheveu.

Mais ces animaux nous rendent aussi des services. Grâce à eux, en effet, les pores de notre peau resteraient ouverts. C'est ce qui lui permet d'évacuer les cellules mortes et les impuretés.

Et pourtant, comme tous leurs congénères, ces acariens n'ont pas bonne réputation. On les accuse parfois de provoquer des rougeurs et même la couperose, une affection cutanée assez courante.

Sur la foi de certaines études, on pensait aussi que ces acariens accumulaient des déchets dans leur abdomen tout au long de leur vie, pour ne les relâcher d'un coup qu'au moment de leur mort. Et ce phénomène provoquerait une inflammation de la peau. Or, de nouvelles recherches le remettent en cause. 

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
4 sept. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !