Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

La punaise de l’érable, et la turbulence atmosphérique: La professeure de philosophie Ryoa Chung parle de la différence entre une théorie et une hypothèse; Alexandre Shields se penche sur les deux conférences en environnement de l'Organisation des Nations unies; la professeure en biologie Emma Despland explique d'où vient la punaise de l'érable négondo; et le professeur de physique Martin Aubé explique pourquoi les lumières de la ville scintillent lorsque nous les observons depuis un sommet sombre.

La punaise de l’érable, et la turbulence atmosphérique

DeMoteur de recherche


La punaise de l’érable, et la turbulence atmosphérique

DeMoteur de recherche

évaluations:
Longueur:
53 minutes
Sortie:
20 oct. 2021
Format:
Épisode de podcast

Description

La professeure de philosophie Ryoa Chung parle de la différence entre une théorie et une hypothèse; Alexandre Shields se penche sur les deux conférences en environnement de l'Organisation des Nations unies; la professeure en biologie Emma Despland explique d'où vient la punaise de l'érable négondo; et le professeur de physique Martin Aubé explique pourquoi les lumières de la ville scintillent lorsque nous les observons depuis un sommet sombre.
Sortie:
20 oct. 2021
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Matthieu Dugal et son équipe présentent une émission conviviale axée sur vos questions en matière de consommation, de technologie, de science, d'environnement et de santé, et vous proposent les meilleures réponses. Moteur de recherche veut donner un sens au fouillis de liens et de résultats que vos questions génèrent lorsque vous effectuez une recherche sur Internet. Par sa façon de sélectionner, d'expliquer et de vulgariser les sujets, cette émission vous offre d'être l'assistant personnalisé de votre... moteur de recherche, parce que les algorithmes nous cachent autant de choses qu'ils nous en montrent.