Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Comment la SNCF peut-elle réduire sa consommation d'énergie ?: Du fait notamment de la guerre en Ukraine, les prix de l'énergie s'envolent. Au point que certains se demandent s'il y aura suffisamment d'électricité cet hiver. Dans un tel contexte, le gouvernement invite les entreprises à baisser de 10 % leur consommation d'électricité.

Comment la SNCF peut-elle réduire sa consommation d'énergie ?: Du fait notamment de la guerre en Ukraine, les prix de l'énergie s'envolent. Au point que certains se demandent s'il y aura suffisamment d'électricité cet hiver. Dans un tel contexte, le gouvernement invite les entreprises à baisser de 10 % leur consommation d'électricité.

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Comment la SNCF peut-elle réduire sa consommation d'énergie ?: Du fait notamment de la guerre en Ukraine, les prix de l'énergie s'envolent. Au point que certains se demandent s'il y aura suffisamment d'électricité cet hiver. Dans un tel contexte, le gouvernement invite les entreprises à baisser de 10 % leur consommation d'électricité.

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
12 sept. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Du fait notamment de la guerre en Ukraine, les prix de l'énergie s'envolent. Au point que certains se demandent s'il y aura suffisamment d'électricité cet hiver. Dans un tel contexte, le gouvernement invite les entreprises à baisser de 10 % leur consommation d'électricité.

La SNCF est d'autant plus concernée qu'elle est le premier consommateur industriel d'électricité. Chaque année, sa facture se monte en effet à environ un milliard d'euros.

Si la SNCF est bien décidée à faire des efforts, il n'est pas question, pour le moment, de supprimer des trains ou de ralentir leur vitesse. Par contre, d'autres mesures sont envisagées.

Au premier rang d'entre elles, figure la généralisation de l'éco-conduite, déjà mise en place, au niveau régional, par la Nouvelle-Aquitaine. Il s'agit, pour des conducteurs formés à cette nouvelle manière de piloter un train, d'adopter, à tout moment du parcours, la vitesse la mieux à même d'économiser de l'électricité.

Par ailleurs, l'électricité pourrait être coupée dans les pentes. Cette éco-conduite, sur les trains à grande vitesse comme sur les TER, pourrait représenter une économie de 8 à 10 % sur la facture énergétique.

D'autres mesures pour faire des économies

Ces économies passent encore par d'autres mesures. Ainsi, les nouveaux modèles permettent d'arrêter le moteur des trains arrêtés en gare, puis de les redémarrer sans dommage pour les machines.

Or stopper le moteur d'un train à l'arrêt n'est pas un geste symbolique. En effet, quand il stationne en gare, un train consomme environ le tiers de l'énergie qui lui serait nécessaire s'il circulait.

Par ailleurs, les TGV de nouvelle génération seront moins dépensiers en électricité. Leur forme, plus aérodynamique, et des moteurs perfectionnés, leur permettront de consommer moins d'électricité. Mais ils ne seront pas en service avant 2024.

De même, la SNCF souhaite, à terme, produire sa propre électricité. Elle lui serait fournie par des panneaux solaires. Mais, là encore, ils ne seraient pas opérationnels avant plusieurs années.

La SNCF songe aussi à réduire sa consommation de carburant, en prévoyant la construction de trains hybrides moins énergivores, mêlant le diesel et des batteries électriques.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
12 sept. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !