Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

La sombre vérité sur John Kellogg, l’inventeur des corn flakes

La sombre vérité sur John Kellogg, l’inventeur des corn flakes

DeChoses à Savoir HISTOIRE


La sombre vérité sur John Kellogg, l’inventeur des corn flakes

DeChoses à Savoir HISTOIRE

évaluations:
Longueur:
8 minutes
Sortie:
21 sept. 2018
Format:
Épisode de podcast

Description

Kellogg’s. Vous avez probablement passé d’innombrables petits déjeuners en sa compagnie. Lorsque l’on pense à Kellogg’s, on pense aux matins d’écoles, aux corn flakes, on se dit que « le tigre est en soi », on se rappelle les jouets magiques enfouis au milieu des céréales et les labyrinthes et autres jeux colorés sur le dos du paquet. Aujourd’hui, au risque de vous priver d’une jolie madeleine de Proust, nous allons parler de John Harvey Kellogg, l’inventeur des corn flakes, un homme probablement très loin de ce que vous imaginiez.
Qui était John Harvey Kellogg ?
 
John Harvey Kellogg nait en 1852 dans l’État du Michigan aux États-Unis. Il allait devenir l’un des médecins nutritionnistes les plus connus du début du 20e siècle.
Kellogg gagne en notoriété lorsqu’il devient le médecin en chef du sanatorium de Battle Creek, dans le Michigan. Pour rappel, les sanatoriums étaient des sortes d’hôpitaux de convalescence où les personnes atteintes de maladies infectieuses comme la tuberculose étaient mises en quarantaine. Le Sanatorium de Kellogg était l’un des plus célèbres des États-Unis : on comptait quelque 1600 patients au plus fort de son activité au tournant du 20e siècle.
Le Dr. Kellogg a soigné des patients célèbres comme le président républicain Howard Taft, l’aviatrice Amélia Earhart, le dramaturge George Bernard Shaw, l’ingénieur automobile Henry Ford, l’actrice Sarah Bernardt, la militante Sojourner Truth ou encore l’inventeur Thomas Edison. Le docteur Kellogg était un homme très dévot, qui a consacré sa vie à trouver un équilibre harmonieux entre la science et sa foi, et à mettre en pratique cette synthèse dans sa propre pratique médicale.
Le sanatorium de Battle Creek
Comme de nombreux sanatoriums à l’époque, celui de Battle Creek est financé et régi par une église, l’église Adventiste du Septième Jour pour être exact, dont Kellogg était membre.
Les Adventistes du Septième Jour comme Kellogg sont partisans du végétarisme, de l’abstinence de consommation d’alcool et de tabac, et de l’exercice physique régulier en plein air. En plus de ces préceptes fondamentaux auxquels il adhérait, le Dr. Kellogg était convaincu de deux choses. D’une part, il fallait consommer de grandes quantités de fruits oléagineux (noisettes, noix, amandes etc) et de céréales pour rester en bonne santé. D’autre part, il fallait proscrire toute consommation de viande ou de plats épicés de son alimentation, car cette nourriture stimulait fortement l’appétit sexuel. Quel rapport avec les corn flakes me direz-vous ? Et bien précisément.
La création des corn flakes
John Kellogg invente les corn flakes — des flocons de maïs cuits au four — pour les patients du Sanatorium. Le but de Kellogg est de créer la recette la plus fade et la plus insipide possible pour les patients, car ces céréales devaient avoir un effet anti-aphrodisiaque. À la fin des années 1890, John Kellogg et son frère Will fondent la Sanitas Food Company, et commencent à commercialiser les corn flakes. Cette alternative au petit déjeuner classique détonne dans le paysage culinaire américain de l’époque : en effet, les classes aisées mangeaient de la viande et des œufs au petit déjeuner, les plus pauvres mangeaient le plus souvent du porridge.
Le succès commercial des corn flakes conduit à une dispute entre les frères Kellogg. Will Kellogg, qui avait davantage la fibre commerciale que son frère, propose d’ajouter du sucre à
la recette originale et de commercialiser le produit, à plus grande échelle cette fois. John Kellogg refuse, arguant que cette nouvelle recette serait totalement contraire à l’esprit du régime alimentaire du sanatorium.
Après cette dispute, Will Kellogg fonde sa propre compagnie, où sont commercialisés des corn flakes sucrés. Vous l’avez compris, cette compagnie deviendra l’empire Kellogg’s. Bien que John Kellogg soit resté célèbre pour les corn flakes, deux...
Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Learn more about your ad choices.
Sortie:
21 sept. 2018
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez votre culture en Histoire !