Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi Andras Toma est-il célèbre ?: <p>Fait prisonnier par les Soviétiques, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Andras Toma aura croupi plus du demi-siècle dans un hôpital psychiatrique russe avant d'être finalement rapatrié dans son pays.</p><br><p>Plus d'un demi-siècle dans un asile</p><br><p>Andras Toma n'a que 24 ans quand, combattant en Slovaquie aux côtés des Allemands, il est fait prisonnier, en 1944, par les troupes soviétiques. Durant le conflit, la Hongrie s'est en effet alliée à Hitler.</p><br><p>Le jeune soldat hongrois est d'abord envoyé dans un camp, où il reste jusqu'en 1947. Il est ensuite transféré dans l'hôpital psychiatrique de Koltenich, dans l'ouest de l'Oural. L'établissement se trouve dans une région isolée, à 1.500 kilomètres de Moscou.</p><br><p>En Russie, les asiles servaient souvent de simples lieux de détention. Mais il semble bien qu'Andras Toma souffrait de troubles psychologiques, ce qui, dans ce cas précis, pouvait vraiment justifier sa présence d

Pourquoi Andras Toma est-il célèbre ?:

Fait prisonnier par les Soviétiques, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Andras Toma aura croupi plus du demi-siècle dans un hôpital psychiatrique russe avant d'être finalement rapatrié dans son pays.


Plus d'un demi-siècle dans un asile


Andras Toma n'a que 24 ans quand, combattant en Slovaquie aux côtés des Allemands, il est fait prisonnier, en 1944, par les troupes soviétiques. Durant le conflit, la Hongrie s'est en effet alliée à Hitler.


Le jeune soldat hongrois est d'abord envoyé dans un camp, où il reste jusqu'en 1947. Il est ensuite transféré dans l'hôpital psychiatrique de Koltenich, dans l'ouest de l'Oural. L'établissement se trouve dans une région isolée, à 1.500 kilomètres de Moscou.


En Russie, les asiles servaient souvent de simples lieux de détention. Mais il semble bien qu'Andras Toma souffrait de troubles psychologiques, ce qui, dans ce cas précis, pouvait vraiment justifier sa présence d

DeChoses à Savoir HISTOIRE


Pourquoi Andras Toma est-il célèbre ?:

Fait prisonnier par les Soviétiques, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Andras Toma aura croupi plus du demi-siècle dans un hôpital psychiatrique russe avant d'être finalement rapatrié dans son pays.


Plus d'un demi-siècle dans un asile


Andras Toma n'a que 24 ans quand, combattant en Slovaquie aux côtés des Allemands, il est fait prisonnier, en 1944, par les troupes soviétiques. Durant le conflit, la Hongrie s'est en effet alliée à Hitler.


Le jeune soldat hongrois est d'abord envoyé dans un camp, où il reste jusqu'en 1947. Il est ensuite transféré dans l'hôpital psychiatrique de Koltenich, dans l'ouest de l'Oural. L'établissement se trouve dans une région isolée, à 1.500 kilomètres de Moscou.


En Russie, les asiles servaient souvent de simples lieux de détention. Mais il semble bien qu'Andras Toma souffrait de troubles psychologiques, ce qui, dans ce cas précis, pouvait vraiment justifier sa présence d

DeChoses à Savoir HISTOIRE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
13 déc. 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Fait prisonnier par les Soviétiques, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Andras Toma aura croupi plus du demi-siècle dans un hôpital psychiatrique russe avant d'être finalement rapatrié dans son pays.
Plus d'un demi-siècle dans un asile
Andras Toma n'a que 24 ans quand, combattant en Slovaquie aux côtés des Allemands, il est fait prisonnier, en 1944, par les troupes soviétiques. Durant le conflit, la Hongrie s'est en effet alliée à Hitler.
Le jeune soldat hongrois est d'abord envoyé dans un camp, où il reste jusqu'en 1947. Il est ensuite transféré dans l'hôpital psychiatrique de Koltenich, dans l'ouest de l'Oural. L'établissement se trouve dans une région isolée, à 1.500 kilomètres de Moscou.
En Russie, les asiles servaient souvent de simples lieux de détention. Mais il semble bien qu'Andras Toma souffrait de troubles psychologiques, ce qui, dans ce cas précis, pouvait vraiment justifier sa présence dans ce lieu.
À condition, toutefois, qu'il n'y soit resté que le temps nécessaire à sa guérison. Or, le soldat y a séjourné durant 53 ans ! Des tests ADN ont été nécessaires pour vérifier son identité.
Un mutisme forcé
Quand Andras Toma est rapatrié en Hongrie, en 2000, les médecins se rendent compte qu'il a perdu en partie la mémoire. Il a également du mal à s'exprimer.
Personne ne parlant hongrois à l'asile, le soldat, qui n'a pas appris le russe, est privé de toute possibilité de s'exprimer. Contraint à un mutisme forcé, il perd peu à peu l'habitude de parler. Les médicaments administrés par les médecins et les visites lui font retrouver des bribes de souvenirs.
Pour certains, ce soldat oublié au fond d'un asile serait le dernier combattant de la Seconde Guerre mondiale à être rapatrié. Mais ce n'est pas l'avis de tous les historiens. L'un d'eux rappelle en effet que 200.000 soldats hongrois sont toujours portés disparus.
Si, compte tenu du temps écoulé depuis le conflit, la plupart de ces combattants sont sans doute morts, il se peut que quelques-uns soient encore vivants, à l'image d'Andras Toma. Cet historien les chiffre à environ une centaine.
Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
13 déc. 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez votre culture en Histoire !