Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Qui sont les béguines ?: <p>Les béguines sont apparues au XIIe siècle dans les pays flamands et le mouvement s'est rapidement étendu dans l'Europe du Nord. Par certains aspects, il présente des similitudes avec un ordre religieux, tout en en différant sur certains points.</p><br><p>Un mode de vie original</p><br><p>Les béguines sont des célibataires ou des veuves. Ce sont des femmes très pieuses qui, pour beaucoup d'entre elles, auraient voulu devenir religieuses.</p><br><p>Mais à cette époque, c'est-à-dire au XIIe siècle, de nombreux couvents, déjà très peuplés, ne peuvent accueillir de nouvelles moniales. Aussi ces femmes décident-elles de s'installer dans certains quartiers, où elles fondent des béguinages.</p><br><p>Elles y vivent un peu comme des religieuses. En effet, elles forment une communauté de femmes prônant le célibat et la chasteté. De même, elles se livrent à l'étude et pratiquent la charité, visitant notamment les hôpitaux et les quartiers pauvres.</p><br><p>Mais elles

Qui sont les béguines ?

DeChoses à Savoir HISTOIRE


Qui sont les béguines ?

DeChoses à Savoir HISTOIRE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
16 févr. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Les béguines sont apparues au XIIe siècle dans les pays flamands et le mouvement s'est rapidement étendu dans l'Europe du Nord. Par certains aspects, il présente des similitudes avec un ordre religieux, tout en en différant sur certains points.
Un mode de vie original
Les béguines sont des célibataires ou des veuves. Ce sont des femmes très pieuses qui, pour beaucoup d'entre elles, auraient voulu devenir religieuses.
Mais à cette époque, c'est-à-dire au XIIe siècle, de nombreux couvents, déjà très peuplés, ne peuvent accueillir de nouvelles moniales. Aussi ces femmes décident-elles de s'installer dans certains quartiers, où elles fondent des béguinages.
Elles y vivent un peu comme des religieuses. En effet, elles forment une communauté de femmes prônant le célibat et la chasteté. De même, elles se livrent à l'étude et pratiquent la charité, visitant notamment les hôpitaux et les quartiers pauvres.
Mais elles ne forment pas pour autant un ordre religieux. En effet, elles ne prononcent aucun vœu et ne suivent pas de règle stricte.
Des femmes qui se passent de la tutelle masculine
Ces femmes vivent dans des lieux à l'architecture spécifique, appelés béguinages. Il s'agit d'un ensemble de maisonnettes, reliées les unes aux autres et organisées, le plus souvent, autour d'une cour plantée d'arbres. Une chapelle est également prévue.
Ces béguinages forment comme une sorte de village autonome à l'intérieur de la ville. Les femmes y vivent ensemble ou y habitent seules si elles en ont les moyens. Mais nombre d'activités communes les amènent à se retrouver tout au long de la journée.
La "maîtresse", appelée parfois "grande dame", qui est placée à leur tête, n'a pas l'autorité absolue d'une abbesse ou d'une mère supérieure. Les béguines vivent donc entre elles et mènent une existence indépendante, loin du contrôle des hommes.
La mentalité médiévale ne pouvait tolérer longtemps un tel comportement. Aussi, dès 1139, le concile du Latran dénonce-t-il ces femmes vivant en communauté sans être encadrées par une règle monastique.
De nombreuses béguines seront même accusées d'hérésie et certaines seront brûlées vives. En 1311, le concile de Vienne les condamne de manière encore plus nette.
Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
16 févr. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez votre culture en Histoire !