Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi l'Opération Cottage fut-elle un désastre ?: Durant la Seconde Guerre mondiale, certaines offensives alliées se sont soldées par un échec cuisant. C'est le cas de l'opération Cottage, lancée en août 1943.

Pourquoi l'Opération Cottage fut-elle un désastre ?: Durant la Seconde Guerre mondiale, certaines offensives alliées se sont soldées par un échec cuisant. C'est le cas de l'opération Cottage, lancée en août 1943.

DeChoses à Savoir HISTOIRE


Pourquoi l'Opération Cottage fut-elle un désastre ?: Durant la Seconde Guerre mondiale, certaines offensives alliées se sont soldées par un échec cuisant. C'est le cas de l'opération Cottage, lancée en août 1943.

DeChoses à Savoir HISTOIRE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
29 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Durant la Seconde Guerre mondiale, certaines offensives alliées se sont soldées par un échec cuisant. C'est le cas de l'opération Cottage, lancée en août 1943.

Une île à reprendre

Durant le second conflit mondial, certaines îles de l'archipel des Aléoutiennes, au sud-ouest de l'Alaska, sont prises par les Japonais. C'est notamment le cas de l'île de Kiska, dont ils s'emparent en juin 1942.

Pour des raisons stratégiques, et aussi parce que l'île fait partie du territoire des États-Unis, les Américains décident de la reprendre. De leur point de vue, l'opération Cottage, montée à cette fin, ne sera pas une simple promenade militaire.

En effet, ils estiment la garnison japonaise à 7 ou 8.000 hommes. Ils savent également que des défenses anti-aériennes ont été placées aux points stratégiques de l'île.

Une opération désastreuse

Les stratèges américains s'attendent donc à une forte résistance. C'est pourquoi ils conçoivent un plan d'attaque destiné à limiter les pertes au maximum. Ainsi, entre juin et août 1943, l'île de Kiska essuie des bombardements quotidiens.

Après cette intensive préparation d'artillerie, l'île est envahie par des milliers de soldats américains et canadiens, qui débarquent sur des points opposés de l'île. En réalité, Kiska, jugée indéfendable par les Japonais, avait été évacuée à partir du mois de juin 1943.

Certains signes auraient dû alerter les Américains sur ce retrait : le silence des canons anti-aériens, tandis que des avions sillonnent le ciel, le départ de certaines barges ou encore la destruction de bâtiments par les Japonais.

À vrai dire, ces signes ne passent pas inaperçus, mais le commandement américain n'y voit qu'une feinte de ses adversaires. Les soldats alliés débarquent donc sur l'île et subissent des pertes. Plus de 20 soldats trouvent la mort et on relève de très nombreux blessés.

Ce n'est pas le fait des Japonais, qui ont quitté Kiska. Trompés par l'épais brouillard qui s'étend sur l'île, Américains et Canadiens ont échangé des tirs meurtriers. D'autres soldats ont été victimes des mines laissées par les Japonais.

Au large de l'île, une mine marine fait sombrer un navire américain, entraînant dans la mort 70 hommes d'équipage. L'opération Cottage se solde par un véritable fiasco.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
29 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Développez votre culture en Histoire !