Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Épisode 8: Missions ethnologiques et colonialisme

Épisode 8: Missions ethnologiques et colonialisme

DeHistoire et théories de l'anthropologie


Épisode 8: Missions ethnologiques et colonialisme

DeHistoire et théories de l'anthropologie

évaluations:
Longueur:
78 minutes
Sortie:
17 mars 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Dans cet épisode, nous nous penchons sur une pratique emblématique des complicités coloniales de l’anthropologie durant sa période d’institutionnalisation : la mission ethnologique à grande échelle. Chargées de décrire de vastes régions des empires coloniaux, voire d’effectuer des transects de continents entiers comme ce fut le cas de la mission Dakar-Djibouti (1931-1933), ces expéditions multidisciplinaires comptent parmi les programmes de recherche les plus ambitieux des métropoles. Ils bénéficient de ressources considérables et mobilisent des équipes complètes, souvent coordonnées d'une manière quasi militaire qui fait pendant aux armées coloniales déployées sur ces mêmes territoires. L'arrimage étroit entre la production de savoir et le contrôle des colonies et autres territoires que les puissances impérialistes de l'époque jugent appartenir à leur "sphère d'influence" sera un moteur important de la croissance institutionnelle de la discipline anthropologique dans la première moitié du XXe siècle. Ce rapport de subordination aux intérêts géopolitiques des acteurs au centre du système-monde persistera par la suite, notamment dans le contexte de la Guerre Froide puis éventuellement au service d'intérêts privés. Mais la période qui nous intéresse ici en est une où la participation à ces missions est, à bien des égards, une condition même d'accès au terrain et à la discipline.  
Sortie:
17 mars 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (12)

Voir plus
Ce cours retrace l’histoire de la discipline anthropologique de ses origines jusqu’à la période de décolonisation du début des années 60. Nous nous intéresserons principalement à trois dimensions de cette histoire, soit : le développement des idées anthropologiques, la construction de l’anthropologie comme discipline et l’ « expérience » anthropologique elle-même, c’est-à-dire aux transformations dans la manière dont les anthropologues se perçoivent en tant que chercheurs et perçoivent leurs liens tant avec ceux qui alimentent leurs discours, qu’avec les destinataires de ce discours.