Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

06 - Souvenirs, fictions, croyances. Le long Moyen Âge d'Ambroise de Milan

06 - Souvenirs, fictions, croyances. Le long Moyen Âge d'Ambroise de Milan

DeHistoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle - Patrick Boucheron


06 - Souvenirs, fictions, croyances. Le long Moyen Âge d'Ambroise de Milan

DeHistoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle - Patrick Boucheron

évaluations:
Longueur:
64 minutes
Sortie:
8 févr. 2016
Format:
Épisode du podcast

Description

Patrice BoucheronCollège de FranceAnnée 2015-2016Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècleSouvenirs, fictions, croyances. Le long Moyen Âge d'Ambroise de Milan06 - Papes, évêques, empereurs
Sortie:
8 févr. 2016
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Patrick Boucheron est né en 1965, à Paris. Après des études secondaires au lycée Marcelin Berthelot (Saint-Maur-des-Fossés) puis au lycée Henri IV (Paris), il entre à l'École normale supérieure de Saint-Cloud en 1985 et obtient l'agrégation d'histoire en 1988. C'est sous la direction de Pierre Toubert qu'il soutient en 1994 à l'université de Paris 1 sa thèse de doctorat d'histoire médiévale, publiée quatre ans plus tard sous le titre Le pouvoir de bâtir. Urbanisme et politique édilitaire à Milan (XIVe-XVe siècles), Rome, École française de Rome, 1998 (Collection de l'EFR, 239).Maître de conférences en histoire médiévale à l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud de 1994 à 1999, puis à l'université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne à partir de 1999, il fut membre junior de l'Institut universitaire de France de 2004 à 2009. En 2009, il soutient à l'université de Paris 1 une habilitation à diriger des recherches intitulée La trace et l'aura et est élu professeur d'histoire du Moyen Âge dans cette même université en 2012. Il est, depuis 2015, président du conseil scientifique de l'École française de Rome. Il a été élu la même année professeur au Collège de France sur la chaire « Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle ».