Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Bientôt du « compost humain » en guise de sépulture ?: Une technique surprenante mais qui sera sans nul doute efficace !

Bientôt du « compost humain » en guise de sépulture ?: Une technique surprenante mais qui sera sans nul doute efficace !

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Bientôt du « compost humain » en guise de sépulture ?: Une technique surprenante mais qui sera sans nul doute efficace !

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
27 sept. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

 C'est une nouvelle qui a de quoi dérouter... Le gouverneur de l'état de Californie aux États-Unis a signé la semaine dernière une loi permettant de laisser les cadavres se décomposer dans la nature, selon une méthode bien cadrée quand même, mais avec l'objectif d'être plus respectueux de l'environnement lors des sépultures que la crémation ou l'enterrement.
Il sera bientôt possible d'être respectueux de l'environnement même après sa mort. C'est en tout cas l'objectif d'une loi en Californie qui entrera en vigueur en 2027. Au lieu d'être incinérées ou enterrées, les personnes décédées pourront être transformées en compost. En clair, le corps du défunt sera placé dans une structure contenant des matériaux naturels comme des copeaux de bois ou de la paille pendant au moins 30 jours. Une fois entièrement décomposé, il sera rendu à ses proches qui pourront utiliser le compost pour faire de l'engrais pour les tomates et la salade... Petite boutade évidemment, même si l'être humain est capable de tout.
Quoiqu'il en soit, l'idée est bel et bien je cite de « proposer une technique plus respectueuse de l'environnement que l'inhumation, qui peut libérer des produits chimiques dans le sol, ou que la crémation, qui utilise des combustibles fossiles et libère du CO2 dans l'atmosphère » d'après Cristina Garcia, membre de l'Assemblée de Californie à l'origine de cette loi. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, la Californie n'est pas le premier état en passe de légaliser cette sépulture alternative. L'État de Washington, le Colorado, l'Oregon, et le Vermont, ont déjà légalisé le compost humain... une opération qui coûte quand même entre 5000 et 7000 dollars selon les entreprises. En France, cette technique nommée « humusation » est tout simplement interdite. En 2016, le ministère de l'Intérieur avait répondu je cite que « son introduction dans le droit français soulèverait des questions importantes, notamment sur l'absence de statut juridique des particules issues de cette technique et de sa compatibilité avec des articles du code civil » fin de citation. Si vous ou vos proches souhaitez rester écolo jusqu'au bout, plusieurs alternatives existent comme l'urne funéraire biodégradable, le cercueil en carton, en bambou ou en papier mâché, et même des cimetières dit « naturels » soumis à des normes environnementales strictes, mais encore peu répandues en France.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
27 sept. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.