Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Les entreprises tech en retard sur le recyclage de leurs disques durs ?: Sacré coup dur pour l'image des GAFAM.

Les entreprises tech en retard sur le recyclage de leurs disques durs ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Les entreprises tech en retard sur le recyclage de leurs disques durs ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
17 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Si le recyclage des produits technologiques est un enjeu majeur dans la transition écologique du secteur, de nombreuses entreprises adoptent une position étonnamment différente. Au lieu de donner une seconde vie à leurs appareils utilisés, certains géants font le choix de les détruire purement et simplement.
D'après les révélations du journal Financial Times, le patron de l'entreprise Techbuyer Mick Payne, spécialiste dans l'achat, la remise à neuf et la revente d'équipements informatiques, les GAFAM seraient de très mauvais élèves en matière de recyclage des disques durs. Je cite son aventure, retranscrite pas le site siecledigital.fr, « alors qu'il se rendait dans le centre de données d'un grand groupe technologique, Mick Payne propose à l'entreprise de reprendre l'ensemble des disques durs usagés, voués à être remplacés dans peu temps. Il promet une somme assez conséquente tout en s'engageant à effacer toute donnée présente dans les appareils de stockage. Réponse sans appel de l'entreprise : elle refuse et affirme qu'un camion va récupérer tous ces disques durs afin de les déchiqueter. Une décision incompréhensible pour Mick Payne » fin de citation.
Dans le détail, tous les 3 à 5 ans, l'ensemble des appareils de stockage de données des data centers sont remplacés par du neuf afin de garantir une performance optimale. Comme le précise siecledigital.fr, cela ne veut pas dire que le disque dur n'est plus fonctionnel, mais simplement qu'il est moins performant. D'après le Financial Times toutes les entreprises contactées par le journal ont affirmé qu'elles préféraient les détruire plutôt que de les vendre, même si le prix était intéressant. La raison ? Une peur panique de voir leurs données fuiter. Il y a quelques semaines au mois de septembre, la Securities and Exchange Commission des États-Unis a en effet infligé une amende de 35 millions de dollars à la banque Morgan Stanley pour ne pas avoir correctement effacé les données des clients après le démantèlement des serveurs de la banque, dont une partie avait été mis aux enchères alors qu'ils contenaient toujours des données bancaires.
Côté écologie, une étude du laboratoire national d'énergies renouvelables des États-Unis affirme que chaque année, 20 millions de disques durs sont mis hors service rien que dans le pays. 20 millions qui font donc parti des 54 millions de tonnes de déchets électroniques produits chaque année dans le monde. Cependant, les métaux rares qu'ils contiennent sont pour la plupart recyclables. D'après le laboratoire, la réutilisation d'un disque dur éviterait d’émettre quatre fois plus d'émissions de dioxyde de carbone que de le détruire. Si pour l'instant, la tendance est à la destruction de ce matériel considéré comme obsolète, les GAFAM, notamment, semblent être conscients du problème. Google a récemment indiqué que 27% de ses composants utilisés dans ses serveurs étaient remis à neuf, formater puis réutilisé dans la mesure du possible, quand Microsoft affirme que d'ici 2024, 80 % de ses disques durs déclassés seront réutilisés. À voir si ses promesses seront tenues. 
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
17 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.