Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

De l'hydrogène vert produit grâce au pétrole ?: Une innovation qui pourrait changer beaucoup de choses.

De l'hydrogène vert produit grâce au pétrole ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE


De l'hydrogène vert produit grâce au pétrole ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
20 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Que diriez-vous si l'on pouvait produire de l'hydrogène vert grâce au pétrole ? Je parle bien d'hydrogène sans émission de CO2 ! Impossible ? Et bien peut-être pas. Une entreprise américaine a justement réussi à produire un hydrogène neutre en carbone grâce au pétrole et grâce à des micro-organismes. Une innovation passionnante qui pourrait changer beaucoup de choses !
En parlant de micro-organisme, nous sommes nombreux à ne pas les porter dans notre cœur, voir parfois à en avoir une peur irrationnelle. Ceci dit, certains sont plutôt utiles voir précieux dans certains cas. La levure, l'alcool, le fromage, trois exemples de produits qui n'existeraient tout simplement pas sans les micro-organismes, sans compter les répercussions en cascade que cela aurait. Et bien sur ce même principe d'utiliser les micro-organismes pour améliorer notre quotidien, la société américaine Cemvita Factory compte produire un hydrogène vert, sans émission de CO2 en injectant des micro-organismes génétiquement améliorés dans les puits de pétrole vides, où ces derniers se nourriront des résidus de cette énergie fossile pour produire de l'hydrogène. En effet, de nombreux puits de pétrole désormais inexploités conservent encore du pétrole, trop cher à extraire pour les compagnies de forage.
Petit problème, les micro-organismes choisis par Cemvita produisent à la fois de l'hydrogène, mais aussi du CO2. Or, l'hydrogène ne pourra pas être vert si du CO2 est produit en même temps. On appelle cela l'hydrogène gris. Concrètement, Cemvita promet d’accoler à ces anciens puits de pétrole, transformés en fermes de production d’hydrogène, des systèmes de captage de CO2, afin que le carbone ne soit pas rejeté dans l’atmosphère, mais puisse être stocké en sous-sol. Ainsi, on ne peut pas parler d'hydrogène vert, mais au moins d'hydrogène neutre en carbone. Reste à savoir si les compagnies pétrolières qui opèrent près de ces puits joueront effectivement le jeu de capter et stocker les rejets de CO2 des micro-organismes.
Par ailleurs, ces fameux micro-organismes « génétiquement améliorés » devront être sans danger pour l'homme et l'environnement. Cemvita devra ainsi obtenir une validation préalable des autorités pour mener à bien ce projet. Ceci dit, Cemvita tient à rassurer en expliquant avoir réalisé de premiers essais sur site avec une production qui dépasse ses attentes. Les niveaux d’hydrogène seraient en effet trois fois supérieurs à la valeur de référence atteinte en laboratoire. De quoi encourager les experts de la société à promettre une production d’hydrogène à des coûts qui pourraient être inférieurs à ceux de la filière de production d'hydrogène classique.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
20 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.