Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.


évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
23 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Début octobre, la Marine française a commencé une première campagne d'exploration des fonds marins allant jusqu'à 6000 mètres à l'aide d'un drone. L’idée est en effet de mieux connaître les fonds marins dans un but militaire, mais cette campagne pourrait aussi avoir un certain intérêt sur le plan écologique et scientifique.
Le drone en question porte le nom de Hugin, aussi connu comme étant un drone sous-marin autonome, loué auprès du norvégien Kongsberg Maritime d’après les précisions de la Direction générale de l'armement, qui explique également que l’opération devrait coûter environ quatre millions d'euros pour plusieurs sorties en mer. Plus précisément, cette campagne vise à définir les équipements dont la France doit se doter dans le cadre de sa stratégie pour les fonds marins, annoncée en février. En effet, les fonds marins sont d’une importance capitale pour l’armée française, car c’est notamment là que peuvent survenir d’importantes menaces comme les quatre énormes fuites de gaz survenues sur les deux gazoducs Nord Stream reliant la Russie à l'Allemagne. Des fuites provoquées selon les premières enquêtes par un sabotage.
Ceci dit, les fonds marins sont longtemps restés hors de portée par manque de technologie suffisamment performante. Aujourd’hui, l’intérêt que leur portent les États et les entreprises est clairement croissant, que ce soit pour l'extraction pétrolière et gazière, l'acheminement énergétique ou bien la pose de câbles sous-marins, par lesquels transitent aujourd'hui 99% des communications numériques mondiales. Au vu du contexte mondial actuel, le manque de carburant, la possible pénurie d’énergie cet hiver et les besoins de capacités internet puissantes, vous comprenez bien pourquoi de nombreux pays veulent les exploiter. Côté géographie, la France est clairement privilégiée grâce à la deuxième plus vaste zone économique exclusive au monde. Plus que les ressources, l’hexagone souhaite surtout préserver sa liberté d'action maritime et protéger ses intérêts grâce à deux robots sous-marins qui surveillent et interviennent avec un bras dans les fonds marins. Problème, ces derniers ne vont pas à plus de 2000 mètres de profondeur, d’où l’idée de s’équiper d’un drone AUV pour pouvoir atteindre 6000 mètres et ainsi être en mesure de couvrir 97% des fonds marins.
Plus concrètement, la France se concentre désormais sur les zones abyssales, soit au-delà de 4000 m de fond. Des profondeurs qui restent néanmoins très mal connues puisque 95 % des abysses restent inexplorés à l’heure actuelle. Quels secrets nous cachent-elles ? D’après la communauté scientifique, leur exploration pourrait apporter de nombreuses informations quant à l’apparition de la vie sur Terre. Les grands fonds sont en effet cartographiés avec bien moins de précision que la Lune. L’Humanité a d’ailleurs envoyé plus d’humains dans l’espace que dans les profondeurs des océans jusqu’à ce jour.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
23 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.