Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Qu'est-ce que la “Joyeuse” de Charlemagne ?: Charlemagne possédait une épée assez particulière. Selon la légende, l'Empereur aurait fait insérer, dans son pommeau, la pointe de la Sainte Lance, celle qui avait percé le flanc du Christ sur la croix.

Qu'est-ce que la “Joyeuse” de Charlemagne ?

DeChoses à Savoir HISTOIRE


Qu'est-ce que la “Joyeuse” de Charlemagne ?

DeChoses à Savoir HISTOIRE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
24 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Charlemagne possédait une épée assez particulière. Selon la légende, l'Empereur aurait fait insérer, dans son pommeau, la pointe de la Sainte Lance, celle qui avait percé le flanc du Christ sur la croix.

C'est à la présence de cette relique que l'épée devrait son nom de "Joyeuse". Ce nom et cette arme seraient également reliés au cri de guerre de la Monarchie capétienne, "Montjoie".

Mais, en réalité, l'origine de cette exclamation guerrière, proférée avant la bataille, n'est pas connue avec certitude.

C'est surtout la "Chanson de Roland", célèbre texte de la fin du XIe siècle, qui évoque cette épée de Charlemagne. Mais d'autres chansons de geste en parlent. Pour l'une, "Joyeuse" serait sortie des mains mêmes d'Isaac, le fils d'Abraham, tandis que, pour une autre, elle aurait d'abord appartenu à Clovis.

...Au sacre des Rois de France

Si cette épée de Charlemagne est célèbre, c'est pour une autre raison. En effet, elle aurait fait partie, au même titre que le sceptre ou la main de justice, des "regalia" portées par les Rois de France lors de leur sacre.

Cet usage de l'épée de Charlemagne remonterait aux XIIe ou XIIIe siècle. En tous cas, son utilisation est attestée pour le sacre de Philippe III, en 1271. La présence de cette arme prestigieuse permettait aux Capétiens d'associer leur lignée à celle des Carolingiens. Et on retrouve cette épée jusqu'au sacre de Charles X, en 1825.

Si une partie de cette arme remonte bien à l'époque carolingienne, d'autres éléments semblent bien postérieurs. Cette épée est aujourd'hui conservée au musée du Louvre.

D'après une autre légende, l'Empereur aurait perdu son épée, lors d'une bataille, dans un lieu situé dans l'actuel département de l'Ardèche. Un soldat l'aurait alors retrouvée.

Pour le récompenser, Charlemagne lui aurait octroyé les terres situées autour du lieu de la découverte. Et c'est du nom de cette épée que la ville de Joyeuse, en Ardèche, tirerait le sien.

En fait, la fondation de la ville remonte à la fin du XXe siècle, et rien ne prouve que Charlemagne soit venu en ce lieu.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
24 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez votre culture en Histoire !