Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Comment survivre à une chute de plusieurs étages ?: Personne n'a envie de se retrouver en chute libre depuis le 40ème étage d'un immeuble, ou de réaliser que son parachute ne s'est pas ouvert et ne s'ouvrira pas au saut d'un avion. Sur le papier, ces deux situations semblent mener droit à la mort, sans autre issue possible.

Comment survivre à une chute de plusieurs étages ?

DeChoses à Savoir SANTE


Comment survivre à une chute de plusieurs étages ?

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
30 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Personne n'a envie de se retrouver en chute libre depuis le 40ème étage d'un immeuble, ou de réaliser que son parachute ne s'est pas ouvert et ne s'ouvrira pas au saut d'un avion. Sur le papier, ces deux situations semblent mener droit à la mort, sans autre issue possible.

En réalité, et bien que les chances soient infimes, il est possible de survivre à une chute libre de plusieurs dizaines ou centaines de mètres de hauteur. Plus la distance au sol est importante, plus la vitesse atteinte va augmenter, jusqu'à une certaine limite, mais plus la personne aura le temps et l'espace pour réagir avant l'impact.

Premier objectif : ralentir à tout prix la vitesse de chute

La vitesse maximale atteinte lors d'une chute dépend du poids de la personne, des frottements de l'air et donc de la position adoptée. La moyenne de cette vitesse est d'environ 200 km par heure. À une telle vitesse, l'impact au sol est forcément extrêmement dommageable. L'idée est donc de chercher à ralentir cette vitesse par tous les moyens possibles pendant la chute libre.

Si la chute a lieu le long d'une pente, comme une falaise ou une façade d'immeuble, il faut essayer d'agripper des obstacles au passage, ce qui permet de décharger une partie de l'énergie cinétique.

Si la chute se produit depuis un avion, la position à adopter est celle des parachutistes : ventre face au sol, relevez la tête et arquez votre dos, les jambes écartées et les pieds levés vers le ciel.

Deuxième objectif : diminuer la force de l'impact au sol

Une personne qui saute en parachute peut normalement s'orienter pendant sa chute afin de trouver un sol capable d'absorber une partie de l'impact. La neige, le sol fraîchement retourné, les marais ou les zones arborées font partie des terrains les plus propices à l'atterrissage. L'eau peut réduire considérablement la force de la chute, mais seulement si la distance au sol est inférieure à 45 mètres. Dans le cas contraire, elle se montre dure comme du béton. De plus, si vous tombez dans les pommes, vous risquez de vous noyer.

La meilleure position à avoir lors de l'impact nécessite de relâcher ses muscles. Les genoux pliés, légèrement penché en avant et les bras protégeant votre tête, vous devriez toucher le sol avec vos pieds en premier. Ensuite, si le terrain le permet, le fait de rouler ou de basculer sur le côté aidera à limiter la force de l'impact.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
30 oct. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !