Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi la comptine “il était un petit navire” est-elle horrible ?: Il en est des comptines comme des contes de fées. Certaines sont loin d'être innocentes. Elles racontent en effet, sur des musiques allègres, des histoires horribles. C'est le cas de la célèbre chanson "Il était un petit navire".

Pourquoi la comptine “il était un petit navire” est-elle horrible ?

DeChoses à Savoir


Pourquoi la comptine “il était un petit navire” est-elle horrible ?

DeChoses à Savoir

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
2 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Il en est des comptines comme des contes de fées. Certaines sont loin d'être innocentes. Elles racontent en effet, sur des musiques allègres, des histoires horribles. C'est le cas de la célèbre chanson "Il était un petit navire".

Elle met en scène l'équipage d'un navire dont les vivres se sont épuisées. Les matelots tirent alors à la courte paille pour savoir lequel serait mangé par les autres. Le sort tombe sur un jeune mousse qui, de désespoir, adresse une prière à la Vierge Marie.

Pendant ce temps, ses compagnons réfléchissent à la meilleure manière d'accommoder le jeune marin. Mais la brusque irruption de poissons dans le bateau sauve le mousse in extremis.

Il est donc question, dans cette chanson, d'une sorte de cannibalisme de nécessité. Les paroles de ce chant de marin ont été modifiées au XIXe siècle, avec l'ajout, à la même période, du refrain que nous connaissons aujourd'hui.

Quand un enfant chante "Jean Petit qui danse", il ne se doute pas du sens réel des paroles. Heureusement pour lui. Il est question, dans cette chanson, d'un certain "Jean Petit", qui danse avec son doigt, puis avec son pied et ainsi de suite.

À chaque couplet, toutes les parties du corps déjà citées sont reprises. Rien que de très innocent me direz-vous. Sans doute, si on ne sait pas à quoi la comptine fait référence.

En fait, elle parle du supplice de la roue. Très en vogue sous l'Ancien Régime, il consistait à briser, un à un, les membres du condamné, attaché sur une roue. Cet horrible châtiment était public. La comptine ferait allusion à Jean Petit, l'un des meneurs de la révolte paysanne des Croquants, qui souleva une partie du Rouergue au milieu du XVIIe siècle.

En effet, il fut bien condamné à la roue. Pour certains, cette chanson très populaire daterait donc du XVIIe siècle. Elle est accompagnée d'une chorégraphie, dans laquelle les danseurs forment une ronde, puis frappent le sol avec la partie du corps dont il est question dans la comptine.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
2 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !