Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Quels sont les frais bancaire lors d'une succession ?: Le règlement d'une succession entraîne de notables dépenses pour les héritiers. Mais il ne s'agit pas seulement du paiement de droits spécifiques et des frais de notaire. S'y ajoutent encore des frais bancaires.

Quels sont les frais bancaire lors d'une succession ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Quels sont les frais bancaire lors d'une succession ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
6 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Le règlement d'une succession entraîne de notables dépenses pour les héritiers. Mais il ne s'agit pas seulement du paiement de droits spécifiques et des frais de notaire. S'y ajoutent encore des frais bancaires.

Ils sont prélevés à l'occasion de la fermeture des comptes du défunt et des virements effectués sur les comptes des héritiers. Et ces frais bancaires ne sont pas négligeables. Pour une succession de 15.000 euros, la banque prélèverait 216 euros. Et, en moyenne, ces frais se monteraient à 233 euros.

Ils sont d'ailleurs très variables selon les banques, et, parfois, selon les agences d'un même réseau bancaire. Dans certaines banques, la facture est parfois cinq fois plus élevée que dans d'autres.

Ce n'est pas seulement le montant élevé de ces frais bancaires qui est critiqué. Les clients des banques, comme certaines associations de consommateurs, déplorent également un manque d'informations à propos de ces frais.

Prélevés dans un moment pénible, ils sont souvent perçus comme une forme d'injustice. Et ce d'autant plus que les banques ont le champ libre. En effet, aucun texte n'encadre ces frais de succession.

Aussi les banques peuvent-elles les fixer à leur guise. Des discussions ont pourtant eu lieu, sur cette question, au sein d'un organisme dépendant de la banque de France. Mais elles n'ont pas abouti.

Conscient du problème, le ministère des Finances a demandé aux banques de faire des efforts. Certaines ont répondu favorablement à cette invite. Il en est même, comme Boursorama ou Hello Bank, qui ont supprimé ces frais, pour l'ensemble des successions ou certaines d'entre elles.

Dans certains établissements, ces frais ont baissé, mais de façon modérée. De fait, les frais de succession prélevés par les banques n'ont diminué que de 4 % en moyenne sur un an.

Et toutes les banques n'ont pas entendu ces conseils de modération, bien au contraire. En effet, selon certaines sources, plus de la moitié des banques n'auraient pas baissé leurs tarifs en la matière. Sourdes aux demandes du gouvernement, d'autres banques les auraient même augmentés.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
6 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !