Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Des fenêtres pour remplacer le Wi-Fi ?: Le transfert de donné pourrait passer par nos fenêtres et non plus par le Wi-Fi !

Des fenêtres pour remplacer le Wi-Fi ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Des fenêtres pour remplacer le Wi-Fi ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
9 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Au chapitre des innovations technologiques censées réconcilier tech et environnement, voilà que vos vitres pourraient remplacer votre Wi-Fi pour vous connecter à Internet ! En clair, des chercheurs ont mis au point un verre connecté capable de transmettre des données en utilisant la lumière du soleil. Une invention peu gourmande en énergie et qui pourrait effectivement remplacer les technologies actuelles utilisant des ondes.
Si vous vous intéressez à la technologie, alors vous savez peut-être déjà que la transmission des données par la lumière n'est pas une idée nouvelle. En 2021, l'entreprise Oledcomm avait présenté une puce Li-Fi suffisamment petite pour être intégrée dans un smartphone. Mais dans le cas de notre épisode du jour, des chercheurs de l’université des sciences et technologies du roi Abdallah en Arabie saoudite ont mis au point des fenêtres capables de créer un réseau sans fil en se servant de la lumière du soleil, et cela, grâce à du verre connecté.
Leur invention, présentée dans la revue I3E Photonics repose sur des obturateurs double-cellules à cristaux liquides (ou DLS pour l'acronyme, intégrés directement dans le verre. Contrairement au Li-Fi qui encode les données dans l'intensité de la lumière émise, les DLS modifient, je cite « la polarisation de la lumière qui les traverse... Cette modulation ne serait pas perceptible à l'œil nu, mais pourrait être détectée et décodée par une caméra de smartphone » fin de citation. Clairement, ces fenêtres n'émettent pas de lumière. Elle ne consommeraient donc qu'un seul watt d'électricité et pourraient être alimentées par simple un petit panneau solaire. À titre de comparaison, le Wi-Fi consomme entre 5 et 20 watts. Ceci dit, la vitesse de transmission est à l'heure actuelle limitée à seulement 16 kilobits par seconde. Une petite déception, mais qui n'entache pas l'enthousiasme des chercheurs, qui eux, espèrent l'améliorer pour atteindre une vitesse en mégabits ou gigabits par seconde. Problème, le principal point faible des fenêtres connectées est qu'elles ne fonctionnent que de jour. Elles pourraient donc être utilisées notamment dans les bureaux, puis être complétées par du Wi-Fi lorsqu'il fait nuit. Si elles sont prometteuses, ces fenêtres en verre transmettant des données doivent encore être largement améliorées avant d'être commercialisées et potentiellement révolutionner notre méthode de consommation d'Internet.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
9 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.