Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Les courants d'airs favorisent-ils vraiment les torticolis ?: Dans la chaleur étouffante d'un bureau exposé plein sud, en plein mois de juillet, vous trouvez particulièrement agréable cette petite brise envoyée par la climatisation ou le ventilateur, qui caresse votre dos. Idem lorsque, coincé en voiture dans les inévitables embouteillages de retour de vacances, vous allumez l'air conditionné et savourez la fraîcheur qui envahit l'habitacle.

Les courants d'airs favorisent-ils vraiment les torticolis ?

DeChoses à Savoir SANTE


Les courants d'airs favorisent-ils vraiment les torticolis ?

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
10 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Dans la chaleur étouffante d'un bureau exposé plein sud, en plein mois de juillet, vous trouvez particulièrement agréable cette petite brise envoyée par la climatisation ou le ventilateur, qui caresse votre dos. Idem lorsque, coincé en voiture dans les inévitables embouteillages de retour de vacances, vous allumez l'air conditionné et savourez la fraîcheur qui envahit l'habitacle.

Mais le lendemain, vous voici bien embêté : vous souffrez d'un torticolis handicapant et ne parvenez plus à tourner la tête d'un côté ni à l'incliner de l'autre ! Les courants d'air sont-ils responsables de ce désagréable phénomène musculaire ? Ont-ils créé ou aggravé la situation qui a mené au torticolis ?

Le terme de torticolis s'applique de façon assez générale à une douleur survenue au-niveau du cou, due à un spasme musculaire. C'est donc à cause d'une contraction des muscles que la tête se retrouve bloquée dans une position, ne parvenant plus à se tourner dans un sens sans occasionner de vives douleurs.

Souvent, la personne atteinte de torticolis ne peut pas regarder d'un côté, et ne peut pas pencher sa tête du côté opposé. Parmi les différents muscles du cou et de la nuque, c'est le muscle sterno-cléido-mastoïdien, le plus gros, qui est généralement atteint. La douleur peut irradier jusque dans les trapèzes, voire dans les épaules et les bras.

Il y a le cas où vous le sentez sur le coup : un faux mouvement en voulant regarder trop vite en arrière, ou bien un claquement qui se produit dans la nuque pendant que vous faites du sport. Le torticolis se manifeste aussi après avoir dormi dans une mauvaise position, en avion par exemple, ou avec un oreiller inadapté. Le muscle contracté pour maintenir la tête reste bloqué au réveil.

Mais parfois, le torticolis s'invite progressivement, générant une tension de plus en plus douloureuse dans la nuque. Les courants d'air peuvent être responsables de ce phénomène. Si vous travaillez avec un ventilateur dirigé dans votre dos, votre cou va se raidir sans que vous en preniez tout de suite conscience. Le froid occasionné localement par le courant d'air entraine la contraction musculaire. Si la climatisation perdure dans votre nuque, le muscle va peu à peu se tendre et il ne parviendra plus à retrouver sa position décontractée. C'est le torticolis dû au courant d'air.

Pour retrouver un peu de mobilité et éviter d'empirer le torticolis, l'idéal est d'appliquer un foulard rigidifié avec du papier journal autour du cou, et de chauffer la zone à l'aide d'un sèche-cheveux ou en prenant une douche bien chaude. Réitérée dans la journée, la chaleur va permettre au muscle de lentement se détendre.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
10 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !