Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi l'immobilier baisse-t-il dans les grandes villes ?: En cette fin d'année 2022, les prix de l'immobilier semblent être à la baisse dans les grandes villes. Du moins dans la majorité d'entre elles. Car certaines agglomérations résistent à cette tendance générale.

Pourquoi l'immobilier baisse-t-il dans les grandes villes ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Pourquoi l'immobilier baisse-t-il dans les grandes villes ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
14 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

En cette fin d'année 2022, les prix de l'immobilier semblent être à la baisse dans les grandes villes. Du moins dans la majorité d'entre elles. Car certaines agglomérations résistent à cette tendance générale.

C'est notamment le cas de Lille et Montpellier, où le prix moyen de l'immobilier a progressé de 1 % en octobre dernier, ou encore de Marseille, où ce prix a augmenté de 0,8 % durant la même période.

Mais, dans les autres grandes villes, le mouvement des prix est à la baisse. Durant les deux derniers mois, septembre et octobre, les prix de l'immobilier ont chuté de 1,1 % à Bordeaux, dont 0,8 % pour le seul mois d'octobre.

Durant ce même mois, la baisse a été de 0,8% à Strasbourg, de 0,7 % à Toulouse et de 0,6 % à Rennes.

Cette baisse de l'immobilier dans la majorité des grandes villes a plusieurs causes. L'une des plus évidentes est la hausse des taux d'intérêt. Pour un crédit de 20 ans, de nombreuses banques proposent désormais des taux compris entre 2 et 2,35 %.

Il est très possible que cette tendance haussière se confirme. Et certains experts n'excluent pas des taux supérieurs à 3 % pour 2023.

Une autre raison de cette hausse des prix de l'immobilier urbain est à rechercher dans un affaissement de la demande par rapport à l'offre. En effet, de nombreux Français quittent les grandes villes, pour s'installer à la campagne ou dans de petites communes.

Une tendance qui s'est nettement confirmée pendant la pandémie de Covid, et notamment au moment des confinements. Aussi les biens trouvent-ils moins facilement preneurs dans les grandes villes.

Il faut désormais deux mois, en moyenne, pour qu'un logement passe d'un propriétaire à un autre. Soit, depuis août 2022, une augmentation d'une semaine.

Une telle situation est due aussi au durcissement des conditions d'octroi des prêts immobiliers. Désormais, il n'est plus possible d'emprunter sur 25 ans, ou 27 ans quand il s'agit d'un bien neuf, et les remboursements du prêt ne doivent pas dépasser 35 % des revenus.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
14 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !