Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Un chauffe-eau qui fonctionne au Bitcoin (Jonathan Klein, Tresorio): Et si vous vous chauffiez au Bitcoin ? La société Tresorio a mis au point un appareil insolite : un chauffe-eau qui récupère la chaleur du minage du Bitcoin. 
Le minage de Bitcoin consomme beaucoup d'énergie et produit également de la chaleur, du fait...

Un chauffe-eau qui fonctionne au Bitcoin (Jonathan Klein, Tresorio)

DeMonde Numérique (tous épisodes)


Un chauffe-eau qui fonctionne au Bitcoin (Jonathan Klein, Tresorio)

DeMonde Numérique (tous épisodes)

évaluations:
Longueur:
9 minutes
Sortie:
16 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Et si vous vous chauffiez au Bitcoin ? La société Tresorio a mis au point un appareil insolite : un chauffe-eau qui récupère la chaleur du minage du Bitcoin. 
Le minage de Bitcoin consomme beaucoup d'énergie et produit également de la chaleur, du fait des processeurs de calcul utilisés massivement. La société Tresorio, basée à Metz, a eu l'idée de récupérer cette chaleur pour en faire quelque chose d'utilie : un chauffe-eau électrique. L'appareil a un double usage : le minage de Bitcoin et, par voie de conséquence, le chauffage d'eau pour les habitations. Baptisé Minit, cet appareil est vendu cher mais il est censé se rentabiliser sur le long terme car il rapporte de l'argent (tout minage de Bitcoin est en effet rémunéré par des fractions de cryptomonnaie). 
? Jonathan Klein, président de la société Tresorio
Sortie:
16 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

News, interviews, reportages... Le meilleur de l'actu tech raconté et décrypté chaque samedi par Jérôme Colombain, journaliste spécialiste des technologies. Découvrez les nouveaux produits, les dernières tendances et les innovations qui changent nos vies. Un concentré d'ondes numériques positives. Abonnez-vous !