Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.


évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
17 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Le gouvernement chinois continue de resserrer les vis et d'asseoir son contrôle sur les données personnelles de ses citoyens, mais aussi plus globalement sur toutes les activités des géants technologiques en Chine. Ainsi, la Banque centrale de Chine tente d'obliger les géants du web à partager les données de leurs utilisateurs, qu'ils soient Chinois ou étranger.
Pour le contexte, en étant réélu à la tête du Parti Communiste, le président Xi Jinping a décidé de mettre en place un système de contrôle des données dans son plan de construction d'une économie plus « étatique ». Tout cela a commencé avec le bannissement de toutes les activités liées aux cryptomonnaies. Désormais, la Banque centrale de Chine ordonne à Tencent, Alibaba, Baidu ou encore ByteDance de partager les données des utilisateurs. Sans cacher ses intentions, le gouvernement veut avoir accès à l'ensemble des données que possèdent ses géants de la tech avant décembre 2022, date butoir pour se conformer à cette nouvelle règle.
À noter toutefois que d'après le Financial Times, la Banque centrale de Chine aurait beaucoup de mal à faire appliquer cette décision. Les grandes entreprises ne seraient en effet pas du tout enthousiaste à l'idée de céder ces précieuses informations sous la contrainte à leur gouvernement. Ainsi, le Parti Communiste devrait tout simplement proposer à ces entreprises de leur acheter ces données, exactement comme un tiers pourrait le faire avec des fichiers clients pour faire de la pub. D'après plusieurs sources, Pékin cherche à évaluer la solvabilité des citoyens empruntant de l'argent aux banques. Concrètement, de nombreuses banques chinoises, en particulier régionales, s'appuient sur les données des utilisateurs et les outils analytiques des sociétés Internet pour identifier les personnes capables de rembourser leur prêt ou non. D'après une étude de l'Université Renmin de Pékin dont je vous passe le détail tant c'est complexe et difficile à interpréter, les géants de la tech devraient subir une augmentation de 8 % de l'ensemble de leurs coûts après l'entrée en vigueur de la loi sur le partage des données. D'après plusieurs analystes, « le gouvernement considérerait les données comme un bien précieux, mais les fonctionnaires n'auraient pas la capacité de gérer efficacement les données, ce qui risquerait tout simplement de tuer l'industrie chinoise d'après eux. Reste à savoir si le gouvernement ira au bout de son idée, si Tencent et compagnies se soumettront à cette loi, et quelles seront les conséquences sur l'industrie chinoise.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
17 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Tech et d'Internet.