Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi consomme-t-on moins de vin rouge ?: Les Français sont souvent vus, de l'étranger, comme des amateurs de vin. Voilà une idée qu'il faudra sans doute réviser. En effet, la consommation de vin ne cesse de baisser dans notre pays.

Pourquoi consomme-t-on moins de vin rouge ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Pourquoi consomme-t-on moins de vin rouge ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
21 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Les Français sont souvent vus, de l'étranger, comme des amateurs de vin. Voilà une idée qu'il faudra sans doute réviser. En effet, la consommation de vin ne cesse de baisser dans notre pays.

Cette diminution dépend de l'âge du consommateur. Elle est plus accusée chez les plus jeunes. En effet, de 2011 à 2021, la consommation de vin a reculé de 7 % chez les 18/35 ans et de 6 % chez les moins de 50 ans.

Par contre, elle n'a fléchi, durant la même période, que de 1 % chez les retraités. Les amateurs de vin sont donc plus âgés : près d'un sur deux a plus de 55 ans aujourd'hui.

Et cette désaffection touche encore plus le vin rouge. Durant ces dix dernières années, sa consommation a chuté de plus de 30 %. Ce vin reste cependant le plus apprécié des consommateurs plus âgés. Malgré tout, le vin rouge est davantage consommé que le rosé ou le vin blanc.

Une autre manière de boire du vin

On peut se demander pourquoi les Français consomment moins de vin, et notamment de vin rouge. On l'a vu, les jeunes générations sont encore plus concernées par ce phénomène. Mais si elles boivent moins de vin, cela ne veut pas dire qu'elles ne l'apprécient plus.

Simplement, leur mode de consommation a changé. Au lieu de concevoir le vin comme une boisson quotidienne, qu'on boit à table, comme avant, on le réserve plutôt pour les moments festifs.

On boira donc du vin au restaurant ou à l'occasion d'un anniversaire, par exemple. Il sera donc consommé plus rarement. Par ailleurs, on ne saurait négliger l'impact des campagnes de prévention organisées par les autorités de santé.

Elles incitent beaucoup de Français à juger dangereuse une certaine consommation de vin. Ainsi, l'Assurance maladie recommande de ne pas boire plus de deux verres de vin par jour, en s'efforçant d'éviter toute consommation d'alcool certains jours de la semaine.

Par ailleurs, la diminution plus marquée de la consommation de vin rouge est sans doute liée à celle de la viande rouge, qui lui est souvent associée.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
21 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !