Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Que retenir de la COP 27 ?: Spoiler : rien de révolutionnaire pour sauver la planète.

Que retenir de la COP 27 ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Que retenir de la COP 27 ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
24 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Bilan mitigé pour la COP27... Voilà le sentiment général des différents observateurs réunis à Charm el-Cheikh, en Égypte ces deux dernières semaines. Alors que les émissions de gaz à effet de serre ont de nouveau atteint des sommets en 2022, force est de constater qu'aucune mesure supplémentaire pour les diminuer n'a été prise. Une posture étonnante quand on sait que l'objectif de rester sous 1,5 °C de réchauffement reste toujours d'actualité.
Pour résumer, la COP27 a semblé étrangement vide cette année, malgré la présence de l'élite politique mondiale. Après plus de deux semaines de négociations, le texte sur les réductions d'émissions n'a pas accouché d'engagement révolutionnaire. Pire, de nombreux pays dénoncent un recul sur les ambitions définies lors des précédentes conférences. Je cite François Gemenne, co-auteur du dernier rapport du GIEC au micro de BFM TV, « malheureusement on reprend grosso modo l'accord de l'an dernier de la COP26, il n'y a pas de progrès de ce côté-là » fin de citation. Au chapitre des idées refusées pour accélérer le verdissement de notre société, on retrouve j'ai presque envie de dire « évidemment » la sortie des énergies fossiles, balayée d'un revers de main par plus de 600 lobbyistes du gaz, du pétrole et du charbon invités à la COP 27. Ce qui apparaît comme une mesure bien utile et réellement efficace n'a donc pas été retenue par les participants, préférant se concentrer sur les conséquences terribles du réchauffement climatique comme les catastrophes engendrées par les phénomènes météorologiques extrêmes. Ce fut notamment le cas pour le Pakistan qui a subi les pires inondations de son histoire cet été.
Au menu des discussions, le sujet des catastrophes climatiques a donné lieu à l'adoption d'un texte mentionnant la création d'un fond je cite « pour les pertes et préjudices ». Ce sont les pays les plus riches qui devraient alimenter ce programme d'aide, qualifié de décision « historique », et saluée par le secrétaire général de l'ONU António Guterres. « Cette COP a fait un pas important vers la justice. De toute évidence, cela ne suffira pas, mais c'est un signal politique indispensable pour reconstruire la confiance brisée » fin de citation. Mais comme le résume François Gemenne, que je cite « l'accord de la COP27 est un peu schizophrénique parce que d'un côté on s'engage à payer pour les dégâts, de l'autre on refuse d'en faire davantage pour essayer de limiter ces dégâts » fin de citation.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
24 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.