Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi danse-t-on ?: Quand les gens s'activent encore plus sur une piste de danse, c'est qu'ils ont perçu des basses. C'est du moins la conviction des chercheurs : les basses fréquences, comme celles produites par la batterie ou la guitare, par exemple, incitent les gens à danser. Cette relation étroite entre la danse et les basses fréquences est observée dans toutes les cultures et quel que soit le type de musique.

Pourquoi danse-t-on ?

DeChoses à Savoir SCIENCES


Pourquoi danse-t-on ?

DeChoses à Savoir SCIENCES

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
27 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Quand les gens s'activent encore plus sur une piste de danse, c'est qu'ils ont perçu des basses. C'est du moins la conviction des chercheurs : les basses fréquences, comme celles produites par la batterie ou la guitare, par exemple, incitent les gens à danser. Cette relation étroite entre la danse et les basses fréquences est observée dans toutes les cultures et quel que soit le type de musique.

Pour s'en assurer, des chercheurs ont convaincu des danseurs de porter des bandeaux, reliés à des capteurs spécifiques. Ceci fait, ils ont actionné de temps à autre des haut-parleurs à très basse fréquence.

Et ils ont constaté que, durant ces brèves périodes, les mouvements des danseurs s'accéléraient. Les chercheurs ont même calculé que, sur la piste, les gens dansaient 12 % de plus que d'habitude.

De tels mouvements seraient d'ailleurs inconscients. En effet, les basses fréquences produites durant cette expérience seraient inaudibles. Mais c'est ce qui expliquerait, selon les chercheurs, cette tendance à monter les basses.

Reste à connaître l'origine du phénomène. Les chercheurs avancent plusieurs hypothèses. Ainsi, il se peut que ces basses fréquences soient en rapport avec le système tactile, autrement dit la peau.

Par ailleurs, il est possible que ces sons influent sur l'oreille interne. Or ces deux systèmes sont en rapport étroit avec le système moteur, qui appartient lui-même au système nerveux central.

Et l'on peut dire que ce dernier contrôle le corps. Il est donc responsable des mouvements. En jouant sur l'oreille interne, les basses fréquences stimuleraient donc les danseurs. Pour confirmer ces hypothèses, de nouvelles expériences seront nécessaires.

Au-delà de cette action des basses fréquences sur les mouvements de danse, les scientifiques se demandent toujours pourquoi les gens éprouvent le besoin de danser. Pour l'instant, ils l'ignorent.

Cependant, les scientifiques pensent que le fait de danser ensemble renforcerait la cohésion sociale. La similitude des mouvements, et le rapprochement des corps, sur la piste de danse, sonneraient l'impression, de manière encore plus nette, d'appartenir au même groupe.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
27 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture scientifique grâce à un podcast quotidien !